Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Exploitation illégale de bois en Amazonie
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Exploitation illégale de bois en Amazonie

Selon des données du gouvernement brésilien, 80% du bois de l’Amazonie est coupé illégalement menant à la destruction de la forêt, à l’invasion des parcs nationaux et des terres indigènes, au travail mal rétribué et à l’évasion fiscale.

Pour Greenpeace qui a dénoncé ces faits, le 15 décembre 1999, l’abattage de variétés à haute valeur commerciale cause des feux de forêt, qui transforment de grandes régions de l’Amazonie en ranchs et fermes à bétail. En outre, l’association rappelle que 84 % du bois exploité sur place est utilisé directement au Brésil, et que ce pays cautionne ainsi la destruction de la forêt.

La semaine dernière, Greenpeace et l’agence brésilienne de l’environnement (Ibama) ont marqué avec une encre ultraviolette invisible, du bois illégal destiné à l’entreprise japonaise Eidai, démontrant ainsi la commercialisation de bois illégal.

Sur un tract, Greenpeace recommande l’achat exclusif de bois de construction certifié par le Conseil de gestion de la forêt (FSC), et que celui-ci provienne de zones contrôlées et gérées de manière durable.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS