Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Europe : protection de forêts à revoir !
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Europe : protection de forêts à revoir !

Selon une étude du WWF, seul 6,3% de la surface des forêts européennes est protégée, mettant ainsi en péril de nombreuses espèces animales et végétales.

Pour avoir un effet de conservation efficace, les forêts protégées (37851) ont une surface généralement trop petite (9O% font moins de 1O km2). En outre, leur répartition trop dispersée ne peut assurer la pérennité de l’ensemble de la faune et la flore européenne, puisque parmi les 49 plus grands espaces protégés, 39 sont en Russie, 6 en Scandinavie et seulement 4 en Europe du sud. En effet, le niveau de protection de la couverture forestière varie énormément selon les pays, allant de 11,7% pour la Biélorussie à 1,2% pour le Portugal et la France, voir 0,6% pour le Royaume-Uni.

Si la quantité de surfaces protégées n’est pas satisfaisante, la qualité des milieux est également décevante, car seules des forêts peu productives ou inaccessibles en montagne ont surtout été protégées par le passé et la faible protection des forêts sur sols riches et en plaine met en évidence les lacunes de l’Europe. “Les forêts protégées ont été sélectionnées dans bien des pays d’Europe plus par convenance politique que par une analyse réelle des enjeux écologiques” déclare D. Pollard, directeur du département forêts au WWF-Europe. En France, par exemple, l’habitat des derniers ours dans le Haut-Béarn (Pyrénées-Atlantique) n’a toujours aucun statut de protection, cette zone n’étant même pas proposée comme site Natura 2000.

Enfin, en Europe, l’exploitation forestière illégale, les incendies criminels, le tourisme incontrôlé, la fragmentation des espaces par les voies de transport, la chasse… affaiblissent la protection instaurée y compris dans les pays développés de l’Europe de l’Ouest.

Au final, 40% des espèces d’oiseaux et de mammifères forestiers sont menacées. Pour le WWF, il n’est pas justifiable que l’Europe protège moins bien ses forêts que nombre de pays troicaux. A ce jour, seul les gouvernements de la Grèce, de la Pologne et de la Lettonie se sont engagés pour parvenir à une conservation durable de la biodiversité de leurs forêts. Le manque d’empressement à proposer des “sites Natura 2000 dignes de ce nom” montre le peu de priorité donné aux questions de conservation dans des états qui sont parmi les plus prospères du continent.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
16

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS