Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Europe à 25 et commerce des espèces vivantes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Europe à 25 et commerce des espèces vivantes

A la veille de l’entrée dans l’Union européenne (UE) de 10 nouveaux états, un rapport de TRAFFIC Europe (1) montre que le bouleversement des frontières extérieures de l’UE pourrait ouvrir les portes à un commerce illégal croissant, qui touche certaines des espèces les plus menacées de la planète.

Après le 1er mai 2004, les frontières de l’Est de l’UE grandiront d’un tiers et sept états adhérents les contrôleront au lieu de trois jusqu’à présent, tandis que simultanément on enregistrera une réduction importante des effectifs douaniers à des points clés comme, par exemple, entre l’Allemagne et la Pologne.

Selon le rapport, les différences de contrôle et d’application de la CITES au sein de l’UE et dans les 10 nouveaux états ont permis aux commerçants de ces états adhérents, stimulés par la demande, d’importer légalement des espèces dans leur pays alors que ces espèces sont interdites d’importation depuis des années dans l’UE. Il souligne que le prochain élargissement de l’Europe, risque fortement de permettre à des commerçants, tant dans les 10 états adhérents que dans les 15 autres, d’en profiter pour commercialiser des spécimens illégaux, notamment des tortues, perroquets, serpents, lézards et orchidées.

Le commerce international des espèces sauvages qui constitue l’une des principales menaces pour la biodiversité, est règlementé par la CITES (Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées). L’Union Européenne met en oeuvre la CITES à travers une réglementation commune aux états-membres, qui, sur de nombreux aspects, est plus stricte que la convention internationale.

Alex Belvoit

1 – Vers le rapport en anglais de TRAFFIC.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 28 avril 2004 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS