Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Etiquetage des aliments génétiquement modifiés au Canada
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Etiquetage des aliments génétiquement modifiés au Canada

Depuis plus de 2 ans, au Canada, les organismes de protection de l’environnement demande un étiquetage des produits alimentaires contenant des OGM (organismes génétiquement modifiés). Ce projet d’étiquetage, bien que souhaité par une majorité de canadien est pour l’instant dans l’impasse.
Tandis, que plus de 35 pays, dont l’Union européenne, le Japon, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont déjà adopté ou adopteront sous peu une législation sur l’étiquetage obligatoire, en octobre 2001, le projet de loi sur l’étiquetage obligatoire a été rejeté par les parlementaires.
Par ailleurs, le projet d’étiquetage prévoit que les aliments contenant jusqu’à 5 % d’OGM pourrait porter la mention ‘sans OGM’, alors que le standard retenu en Europe, Australie et Nouvelle-Zélande est de 1 %.
E. Darier, de Greenpeace Canada, s’interroge sur cette valeur ‘Les consommateurs ne s’attendent pas à ce que la gomme à mâcher sans sucre ait un taux de sucre de 5 %, pourquoi ferait-on exception avec les aliments génétiquement modifiés ?… Si on n’arrive pas à retirer la totalité des OGM des aliments, cela confirme que nous sommes l’objet d’une vaste expérimentation qui est hors de contrôle et qui devrait être arrêtée immédiatement.’

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
16

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS