Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Enquête 2004 sur les emballages
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Enquête 2004 sur les emballages

Selon l’étude d’une association de consommateur, les particuliers sont de plus en plus nombreux à déplorer la croissance du volume d’emballage des différents produits de consommation courante. Publiée par la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) l’étude fait apparaître plusieurs évolutions intéressantes du comportement des consommateurs.

L’emballage trouve sa légitimité en matière d’hygiène, de transport et d’information. Toutefois, avec 44% des sondés qui déclarent que l’emballage joue un rôle important lors de leurs achats, une nouvelle relation se dessine progressivement entre consommateurs et emballages. La grande nouveauté réside dans les critères que ces personnes retiennent puisqu’elles mettent principalement en avant la diminution du volume et de la quantité des déchets.

La matière retenue pour l’emballage n’est pas neutre, puisque 46% des interrogés déclarent privilégier certains matériaux, avec en premier lieu le papier/carton (40%) suivi du verre (30%). Ce choix correspond à une forte volonté de privilégier, pour 39% des personnes, des emballages recyclables et dans 34% des cas des emballages moins lourds. Le zéro emballage n’est pas oublié, néanmoins 62% des consommateurs, faute de choix, estiment qu’ils ne peuvent choisir des produits sans emballage.

Lorsque l’on aborde les solutions à mettre en place pour limiter les emballages, les consommateurs ne sont pas à cours d’idée. Côté clients, les pratiques qui existaient dans le petit commerce ou sur les marchés sont plébiscitées ( 66% d’entre eux se déclarent favorables à la consigne, réactualisation des cabas, écorecharges, vente au détail, etc.). Côté fabricants, les consommateurs citent une foule de produits pour lesquels il semble nécessaire de faire des efforts (emballages surdimensionnés laissant un vide important) :

- pour les produits d’entretien : lessives, minis doses individuelles…

- au rayon alimentaire (51% des sondés place ce rayon à la 1ère position pour les emballages inutiles) : céréales, crèmes glacées, yaourts, pâtes, riz, sucrettes à l’aspartam, boites de rillettes…

- au rayon hygiène et beauté : pratiquement tous les produits,

- au rayon jouets : pratiquement tous les produits,

- au rayon pharmacie : pratiquement tous les produits.

Fruits et légumes sous cellophane sont considérés à l’image des oeufs, des céréales et du pain comme des produits ne nécessitant pas d’utiliser systématiquement des emballages. Par ailleurs, la possibilité de faire remplir son emballage vide une fois le produit consommé reçoit l’appui de 69% des consommateurs.

A l’heure où nos poubelles grossissent d’un kilo par an, conduisant 26 départements à ne plus être en mesure de traiter leurs déchets, cette étude met en valeur une volonté réelle d’une part croissante de consommateurs de limiter les emballages. Aux autorités, fabricants et distributeurs de l’entendre !!

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
32

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS