Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Encéphalopathie spongiforme féline chez un chat
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Encéphalopathie spongiforme féline chez un chat

Un cas d’encéphalopathie spongiforme féline (ESF) a été diagnostiqué en Suisse chez un chat âgé de six ans. L’ESF fait partie, comme l’ESB, des maladies du cerveau spongiformes transmissibles. Il s’agit du premier cas d’ESF diagnostiqué en Suisse. On n’en connaît pas l’origine, mais dans les cas d’ESF on part du principe que l’infection, qui remonte à des années, est due à des aliments pour chats qui contenaient du matériel infectieux. L’ESF ne présente aucun danger pour l’homme.

L’ESF chez un chat a été diagnostiquée pour la première fois en 1990 en Grande-Bretagne. Ce pays a

enregistré, à ce jour, quelque 90 autres cas chez des chats domestiques. Un cas a été découvert en 1995 en Norvège – un pays indemne d’ESB – et un autre en 1996 chez un chat mâle dans la Principauté de Liechtenstein. Des cas d’ESF ont été aussi diagnostiqués dans des zoos chez des félins sauvages (puma, ocelot, guépard, lion, tigre) qui avaient été nourris avec des déchets d’abattoirs crus. Chez les chiens, ou les canidés en général, ce tableau clinique n’a jamais été observé.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS