Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Ebauche de la future Loi Eau
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. Inondation et pesticides : qu’en est-il ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Ebauche de la future Loi Eau

Lors du discours de clôture des Assises nationales de l’eau, la ministre de l’écologie, R. Bachelot, a reconnu que ‘La gestion de l’eau n’est pas une affaire simple’. Néanmoins, en préambule à la future législation, elle a défini plusieurs proposition pour la Loi Eau qui devrait être présentée avant fin juin 2004. Outre la durabilité et la qualité de la ressource en eau, l’objectif à atteindre est le ‘bon état écologique’ des milieux aquatiques, fixé pour 2015 par la directive européenne de décembre 2000.

Pour y parvenir la ministre a esquissé très sommairement plusieurs pistes :

- amélioration de la protection des captages d’eau potable et traitement de la pollution des eaux par une évolution des pratiques agricoles (création de bandes enherbées vierges de toute expoitation, replantation de haies).

- augmentation de la recherche sur les impacts et sur le niveau de contamination pour les nouvelles formes de pollution (effluents médicamenteux, etc.);

- décentralisation avec les régions Bretagne et Alsace qui se verront confier certaines missions de politique de l’eau actuellement dévolues à l’Etat;

- pour une meilleure application du principe pollueur/payeur, substitution de la redevance élevage par une redevance azote sur les engrais et les aliments pour bétail non produits par l’agriculteur, prenant en compte les pratiques favorables à la qualité de l’eau, certifiées par un organisme approprié;

- information et prévention à travers les emballages pour une meilleure utilisation des pesticides (produits phytosanitaires) et développement de leur traçabilité;

- dans la mesure où la réglementation est respectée, maintien de l’épandage des boues des stations d’épuration en agriculture, (la ministre reconnait toutefois que ce n’est pas forcément toujours la meilleure solution, ndlr);

- maîtriser la demande en eau et la mobilisation de ressources nouvelles. Ainsi dans les zones en déséquilibre, il est nécessaire d’avoir recours aux quotas, tandis qu’ailleurs, la création de petites retenues de substitution peut être intéressant en accompagnement d’une politique d’économie d’eau et de pratiques agricoles adaptées et économiquement viables.

Au final, à la vue de ces propositions, le bilan semble pour le moins très mitigé. En effet, malgré les divers rapports sur la piètre qualité de l’eau, le problème des pesticides, les nitrates, etc. qui bien souvent sont en hausse, les propositions de la future Loi Eau ne semble pas vouloir agir directement à la source.

Détail révélateur, alors que la ministre énonçait les propositions, un projet de décret ministériel autorisant des élevages plus intensif de veaux et de volailles était rendu public, ces installations étant pourtant une cause importante de la pollution par les nitrates et des marées vertes.

Pascal Farcy

Télécharger le document officiel des propositions

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 17 décembre 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS