Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Du pétrole s’échappe toujors de l’Erika
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  5. Fair Squared : les préservatifs vegan ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Du pétrole s’échappe toujors de l’Erika

Ce week-end, une équipe de Greenpeace s’est rendue au dessus de l’épave de l’Erika et a constaté que du pétrole s’échappait encore de l’épave, située à 120 m de fond avec 12 000 tonnes d’hydrocarbure dans ses soutes. En effet, de nombreuses galettes de fioul, de quelques centimètres à 1 mètre de diamètre, ont été observées par l’organisation écologiste.

Par contre, selon les 2 plongeurs de Greenpeace qui ont effectué des plongées à proximité de Belle-Ile, il semblerait que dans ce secteur, les fonds marins ne soient pas touchés par la pollution.

Pour E. Deniau de Greenpeace France, “ Total-Fina s’est certes engagé à prendre à sa charge le coût des opérations de pompage du fioul contenu dans l’épave. Mais ces dernières ne devraient démarrer que fin-avril, début mai. D’ici là, le fioul continue de s’échapper de l’épave. C’est absolument inacceptable “.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS