Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Drainage d’une zone humide (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Drainage d’une zone humide (France)

90% d’un marais bocager, en bordure de la Charente, répertoriée en zone de protection spéciale, zone naturelle d’intérêt faunistique et floristique et préssentie comme zone Natura 2000 vient d’être ravagée par des engins de travaux public en vue de son drainage. A l’origine de l’affaire, c’est un agriculteur de la commune de Bords, en Charente Maritime, qui sans aucune déclaration ou autorisation a fait procéder en une quinzaine de jours à l’arrachage des haies, comblement de fossés, coupure de chemins communaux, etc, sur cette zone humide de 62 hectares dont il n’est que partiellement propriétaire.
Pourtant, dans la commune le problème n’est pas nouveau. En effet, alors qu’en avril 2001, l’agriculteur avait déjà commencé la mise en place d’un drainage sur une quinzaine d’hectares, la mairie avait alerté les administrations : Direction régionale de l’environnement (DIREN) et Direction départementale de l’agriculture (DDA). A l’époque les travaux avaient cessés et l’affaire était resté en l’état, la mairie n’ayant pas de réponse à ses courriers.
Il y a une quinzaine de jours, les travaux ont repris à une cadence accélérée et la mairie est de nouveau intervenue auprès de l’administration sans succès. Alertée, la LPO (Ligue de protection des oiseaux) a dénoncé l’affaire auprès des médias locaux. Dès lors l’administration a enfin bougé, prétextant auprès du maire de Bords, Serge Marcouillé, que son courrier avait du se perdre !! Ainsi, suite à la mise en demeure par des représentants du conseil supérieur de la pêche et la police des eaux, les travaux se sont enfin arrêté le 11 décembre dans l’après-midi, mais la zone est dévastée à près de 90%.
Alors que le site accueillait des frènes de 200 ans, un réseau complet de haies, une faune extrêment riche (loutre, vison d’Europe, milan noir, etc) pour Philippe Jourde en charge du dossier à la LPO, la remise en état du site ne pourra se faire qu’à long terme. L’association va se porter partie civile dans la procédure judiciaire encours, avec comme objectif la remise en état du site… Parallèlement, une procédure au niveau européen devrait être engagée pour destruction d’un site Natura 2000.
Alors que l’agriculteur n’est pas propriétaire de l’ensemble du site, il est probable que la LPO ne sera pas la seule à avoir une action en justice et que les propriétaires comme les associations concernées par le dossier auront une action en justice.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 17 décembre 2001 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
26

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS