Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Des pétroliers poubelles jusqu’en 2005
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Comment trouver une mutuelle adaptée à la ...
  2. Apprendre l’anglais en ligne
  3. Couper l’eau pendant le savonnage !
  4. L’hiver, faut-il hiberner ou préparer le ...
  5. Comment bien chauffer sa maison ?


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
zerodechet
Entre le plastique sous toutes ses formes, les objets à utilisation unique et la surconsommation, nos poubelles ont doublé de volume en 40 ans. Mais il existe des alternatives, de simples astuces quotidiennes peuvent nous aider à réduire notre consommation. Comment adopter une routine zéro déchet ? Changer son quotidien pour une routine zéro déchet paraît compliqué et onéreux. Pourtant, grâce à des gestes simples [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999







Des pétroliers poubelles jusqu’en 2005

Après 2 semaines de débâts intenses, l’OMI (Organisation maritime internationale) est parvenue à un accord qui verra la disparition des transports de fioul lourd, dans un pétrolier à simple coque, à compter d’avril 2005. Par contre, les navires de capacité inférieure à cinq mille tonnes bénéficieront d’un délai supplémentaire de 3 ans. Néanmoins, pour que ce texte soit mis en application, il devra être ratifier par 1/3 des pays, d’ici octobre 2004.

Cette avancée de la législation internationale est à mettre au crédit de l’Union européenne, suivie par le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, tandis que la Russie et la multitude de pays qui délivrent habituellement des pavillons de complaisance s’opposaient au texte.

Pendant ce temps, un vieux pétrolier russe, le Geroi Sevastopolya, s’apprête à rallier Singapour avec 50 000 tonnes de fioul lourd, via la Manche et Gibraltar les autorités espagnoles ayant déjà annoncé qu’elles ne l’accepteraient pas dans leur limite économique.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS