Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Des pétroliers poubelles jusqu’en 2005
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. Prendre conscience de l’impact des ...
  4. Une centrale nucléaire flottante en Russie
  5. Greenpeace contre le suremballage


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Des pétroliers poubelles jusqu’en 2005

Après 2 semaines de débâts intenses, l’OMI (Organisation maritime internationale) est parvenue à un accord qui verra la disparition des transports de fioul lourd, dans un pétrolier à simple coque, à compter d’avril 2005. Par contre, les navires de capacité inférieure à cinq mille tonnes bénéficieront d’un délai supplémentaire de 3 ans. Néanmoins, pour que ce texte soit mis en application, il devra être ratifier par 1/3 des pays, d’ici octobre 2004.

Cette avancée de la législation internationale est à mettre au crédit de l’Union européenne, suivie par le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, tandis que la Russie et la multitude de pays qui délivrent habituellement des pavillons de complaisance s’opposaient au texte.

Pendant ce temps, un vieux pétrolier russe, le Geroi Sevastopolya, s’apprête à rallier Singapour avec 50 000 tonnes de fioul lourd, via la Manche et Gibraltar les autorités espagnoles ayant déjà annoncé qu’elles ne l’accepteraient pas dans leur limite économique.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS