Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Dérogations de chasse possibles sous conditions…
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Dérogations de chasse possibles sous conditions…

Aujourd’hui, la Cour européenne de justice (CEJ) a estimé qu’un Etat de l’Union européenne peut, dans certaines conditions, déroger aux dates d’ouverture et de fermeture de la chasse aux oiseaux migrateur et donc, allonger la période de chasse.

La CEJ s’est prononcé à la demande du Conseil d’Etat, qui en janvier 2002, annulant sur recours de l’ASPAS, de la LPO et de la Ligue ROC, les dates de fermeture de la chasse aux oiseaux migrateurs, avait demandé à la CEJ de se prononcer sur le fait de savoir si la chasse à tir pouvait constituer une dérogation à la Directive Oiseaux qui fixe la période de chasse aux oiseaux migrateurs hors des périodes sensibles comme la reproduction et, d’autre part, en cas de réponse affirmative à cette question, quels sont les critères qui permettent de faire usage de cette dérogation.

La Cour a donc déclarée ‘… que la chasse aux oiseaux sauvages, pratiquée à des fins de loisir durant des périodes bénéficiant d’une protection particulière, peut correspondre à une ‘exploitation judicieuse’ autorisée par la directive.’ Toutefois, la CEJ rappelle que ‘…une telle chasse ne peut être autorisée que si certaines conditions sont remplies, notamment s’il n’existe pas d’autre solution satisfaisante, si la chasse se déroule dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective et si elle ne porte que sur certains oiseaux en petites quantités.’

Pour la Ligue ROC, il ne peut y avoir dérogation que si les espèces n’étaient pas déjà chassables dans les périodes autorisées, or ce n’est pas le cas. Pour l’association, cela démontre que la priorité doit être donnée à la protection des oiseaux migrateurs, avec :

- une période de chasse qui respecte la biologie des oiseaux (les scientifiques préconisent une fermeture de la chasse le 31 janvier au plus tard);

- l’interdiction de la chasse aux oiseaux dont les populations sont en déclin. Rappelons qu’en France, 65 espèces d’oiseaux sont chassées, dont certaines en mauvais état de conservation, tandis que la moyenne européenne est de 41 espèces.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS