Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Dérogation aux dates de fermeture de la chasse : le ministère passe la balle (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
french-kiss

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Dérogation aux dates de fermeture de la chasse : le ministère passe la balle (France)

L’arrêté du 10 janvier 2001 pris par le ministère de l’environnement concernant les dérogations aux dates de fermeture de la chasse pour 8 espèces migratrices (3 espèces d’oies, le pigeon ramier et 4 espèces de grives) vient de paraître au Journal Officiel.

Toutefois si initialement des limites de prélèvement étaient données, l’arrêté paru au J.O ne s’en fait plus l’écho, c’est donc aux chasseurs, sur le terrain, d’évaluer ce qu’il est possible ou non de prélever, et cela dans tous les départements ou le préfet aura “validé” l’arrêté ministériel.

Si la première version de l’arrêté, avec le chiffre de 210 oies à tuer, posait la question de “Comment répartir et vérifier ce quota ??” l’arrêté paru au J.O permet au ministère de se décharger de cette responsabilité, et donc de la conservation d’espèces, que l’on sait précaires, sur les chasseurs.

Alors que l’on prend chaque jour, un peu plus conscience de la nécessité de “gérer” la nature à l’échelle mondiale, par cette décision, le ministère de l’environnement français refuse de prendre à sa charge un problème, dont la faiblesse des prélèvements sur des populations sensibles, ne peut se régler qu’avec une vue d’ensemble, c’est à dire au niveau national et non préfectoral.

En outre, cet arrêté rentre en vigueur juste au moment où l’ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages) vient d’obtenir gain de cause au tribunal administratif pour un problème similaire. En effet, le tribunal administratif de Rennes vient de condamner l’arrêté du 18 août 2000 que le préfet d’Ile et Vilaine avait pris suite à la dernière loi chasse, afin d’autoriser la chasse au dela du 31 janvier.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 janvier 2001 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS