Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Dégazage : un constat d’impuissance
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Dégazage : un constat d’impuissance

Le récent dégazage dont a été de nouveau victime le littoral breton (les 26 et 27 janvier 2002) nous rappelle que les pratiques des pétroliers n’évoluent pas.
L’association Bretagne Vivante souligne que l’océan ne peut, contrairement aux apparences, digérer le million de tonnes déversé chaque année au large des côtes lors de centaines de dégazages clandestins. Les hydrocarbures libérent des métaux lourds et d’autres substances toxiques qui contribuent, avec les pollutions d’origine terrestre, à la dégradation de la qualité de l’eau de mer.
Dénonçant l’inefficacité du dispositif de répression en place, l’organisation de protection souhaite le renforcement du dispositif en imposant aux navires de nettoyer leurs cuves dans des installations portuaires adéquates.
Toutefois, cette démarche implique un important effort en matière d’équipement des ports européens et le durcissement des textes européens et français qui répriment les pollutions volontaires.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS