Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Déclaration de la ministre de l’écologie en faveur du nucléaire
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Déclaration de la ministre de l’écologie en faveur du nucléaire

Le 8 mai, R. Bachelot, la nouvelle ministre de l’écologie et du développement durable, a affirmé sur une radio que l’industrie la moins polluante est l’industrie nucléaire.
Comme le note France Nature Environnement (FNE), alors que la catastrophe de Tchernobyl n’en finit pas de dévoiler ses conséquences sanitaires et environnementales désastreuses, la position de la ministre en charge du développement durable apparaît choquante et inquiétante quant aux prochaines décisions à venir dans le domaine énergétique.
Cet avis va à l’encontre de plus de 160 pays qui se sont prononcés pour l’exclusion du nucléaire des mécanismes de développement propre du Protocole de Kyoto contre l’effet de serre. En effet, non seulement cette industrie accumule des déchets radioactifs de haute activité sans savoir comment les traiter et/ou stocker durablement en toute sécurité pour l’environnement et les générations futures, mais en plus des contaminations sont régulièrement découvertes lors de la préparation, du transport, du retraitement du combustible et lors de la production d’électricité.
Comme le rappelait, dernièrement, l’astrophysicien H. Reeves dans le journal Le Monde, les politiques doivent comprendre que cette énergie n’a pas d’avenir et ne constitue pas une voie vers le développement durable. Elle ne peut non plus constituer une solution d’avenir durable, puisque les ressources en uranium, au rythme de la consommation actuelle, seront épuisées d’ici une soixantaine d’années.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS