Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Débat sur l’énergie
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  2. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Débat sur l’énergie

Le groupe de travail ‘Energie’ de CAP 21, le parti politique fondé par Corinne Lepage, vient de rendre publique ses principales propositions concernant la politique énergétique de la France, pour les années à venir. En voici les grandes lignes :

1. développer une réelle politique d’économie d’énergie, permettant à terme ‘d’économiser’ un réacteur nucléaire;

2. procéder à l’arrêt progressif des exportations d’électricité vers les pays européens;

3. prolonger la durée de vie des centrales nucléaires actuelles à 40 ans (avec une politique de jouvence) en fermant simultanément les centrales de 900 MW arrivant en fin de vie (horizon 2020) pour que l’électricité d’origine nucléaire ne représente plus que 50 % à 60 % de la production actuelle;

4. concentrer les efforts financiers de l’état sur les types d’énergie renouvelable de masse comme les éoliennes offshore et le solaire thermodynamique;

5. mieux utiliser les capacités de la biomasse par une meilleure gestion des déchets, de l’agriculture;

6. développer les technologies permettant la fabrication d’hydrogène dans des conditions économiques, énergétique et écologique viables;

7. mettre en place une agence de l’énergie complètement indépendante des filiaires énergétiques;

8. mettre en place une agence de contrôle et de normalisation complètement indépendante des donneurs d’ordre;

9. ne pas développer la filière EPR (prochaine génération prévue de réacteurs nucléaires). En revanche, investir dans la recherche sur les réacteurs de IVème génération comme les réacteurs hautes températures (HTR) et les réacteurs hybrides;

10. s’impliquer dans les développements mondiaux du réacteur par confinement magnétique.

A l’inverse de la plupart des autres mouvements et discours politiques, ces propositions ont au moins le mérite d’être assez concrètes et applicables rapidement, pour peu que les instances politiques le veuillent.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS