Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Culture d’OGM en Suisse
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Culture d’OGM en Suisse

L’ordonnance sur les semences, révisée par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), permettra la dissémination d’organismes génétiquement modifiés en Suisse. Elle fixe à 0,5% le seuil en deçà duquel les semenciers ne seront pas contraints de déclarer la présence d’OGM dans leurs produits.

Le projet d’ordonnance mis en consultation par l’OFAG prévoit que les graines contenant moins de 0,5% d’OGM pourront être commercialisées sans autorisation ni étiquetage spécial. Rapporté à la surface cultivée en Suisse, cela aboutirait au maximum à planter environ 500 hectares de céréales et 100 hectares de colza OGM. Pour le Groupe suisse de travail sur le génie génétique (GTG), ces plantations seraient d’autant plus dangereuses pour l’environnement qu’elles seraient fractionnés et répartis sur tout le territoire. Ce seuil de 0,5% est en outre extrêmement dommageable pour l’agriculture biologique, qui doit rester totalement exempte d’OGM.

Alors que le Conseil fédéral traitera prochainement de Gen-Lex, l’OFAG crée une réglementation parallèle en matière de biotechnologies appliquées à l’agriculture. Avec les quatre ordonnances sur les semences, sur la dissémination, sur les aliments pour animaux et sur les engrais, l’OFAG promulgue des règles discrétionnaires, jongle avec des seuils de tolérance compris entre 0.5% et 3% selon les situations et contredit les efforts politiques pour édicter une législation cohérente et transparente.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 29 novembre 1999 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS