Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Contamination des poissons des lacs Lovering et Massawippi (Canada)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Contamination des poissons des lacs Lovering et Massawippi (Canada)

Le 12 décembre 2000, les résultats de l’étude des causes de la contamination des poissons des lacs Lovering et Massawippi, au Canada, a été rendue publique par le ministère de l’Environnement. Les résultats de cette étude indiquent que les concentrations en arsenic, en mercure, en biphényles polycholorés (BPC), en dioxines et furannes dans l’eau de surface sont toutes inférieures aux critères utilisés pour l’eau potable. Cependant, les teneurs en BPC, en dioxines et en furannes excèdent les critères pour la protection de la faune piscivore et varient de façon notable selon les sites d’échantillonnage.

Différentes analyses effectuées sur la chair de six espèces de poissons capturés dans les lacs incriminés montrent que seul le mercure présente des valeurs supérieures aux directives établies par Santé Canada pour la commercialisation des produits de la pêche. Toutefois des teneurs anormalement élevées, mais inférieures aux normes établies par Santé Canada, ont aussi été mesurées pour les BPC, les dioxines et furannes dans la chair des touladis.

Concernant la source de la contamination, les BPC du lac Massawippi proviendraient majoritairement de la rivière Tomifobia, une autre partie proviendrait également de 2 ruisseaux, l’un passant à proximité d’un ancien site de récupération contaminé, et l’autre prenant sa source à 1,5 km d’un lieu d’enfouissement sanitaire.

Concernant le lac Lovering, une partie de la contamination par les BPC, les dioxines et furannes proviendrait également d’un ruisseau qui prend sa source sur le lieu d’enfouissement.

Par ailleurs, les investigations réalisées n’ont pas permis d’identifier les sources de contamination au mercure. Les recherches devraient donc se poursuivre à cet égard.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 15 décembre 2000 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
30

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS