Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Contamination de la France suite à Tchernobyl : l’état savait !!
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Contamination de la France suite à Tchernobyl : l’état savait !!

Selon des documents saisis par la juge en charge de la plainte déposée par près de 300 malades de la thyroïde, une quinzaine de jours après la catastrophe, la France possédait des chiffres sur la contamination liée à l’explosion d’un des réacteurs de Tchernobyl et au rejet de particules et gaz radioactifs qui suivirent. Ces révélations ont été faites par la CRIIRAD (commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité agréée par le ministère de la santé) à l’occasion de la présentation de l’atlas de la contamination radioactive de la France et de l’Europe.
A l’inverse de l’Allemagne et de la Suisse qui avait adopté des mesures de préventions concernant la consommation de certains aliments (légumes, laits…), le gouvernement français de l’époque n’avait pris aucune mesure de ce type. Pourtant des analyses effectuées depuis cette période mettent en valeur clairement que des sols sont contaminés.
Les mesures qui ont permis d’établir l’atlas de la contamination radioactive, de la France et de l’Europe, ont été effectuées sur des sols sélectionnés pour leur aptitude à conserver le césium 137 et ne présentant pas de possibilités d’accumulation. Toutefois, le niveau de contamination en 1986 devait être, selon la Criirad, au moins 2 fois plus important que les chiffres cités dans l’atlas, compte tenu de sa décroissance dans le temps et de son élimination par transfert. Par ailleurs, parallèlement au césium 137, une vingtaine d’autres produits radioactifs ont été mesurés dans les panaches radioactifs qui ont survolé la France. Parmi ceux-ci, l’iode 131, qui a une période radioactive de 8 jours, était au minimum 5 fois plus présent dans l’atmosphère que le césium. Ainsi, selon la base des dépôts d’iode 131 déduits des analyses de la Criirad et les limites définies par un organisme officiel britannique, conformément aux recommandations de la commission internationale de protection radiologique, le lait provenant de plusieurs pâturages français aurait du être interdit à la consommation humaine, notamment pour les enfants de moins de 1 an.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 27 février 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS