Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Contamination dans les anciennes bases militaires des USA
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Monastère fortifié de St-Honorat

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine

Chiffre Clé
· 60% des espèces et 77% des habitats en situation défavorable ·
60 % des espèces et 77% des habitats évalués dans l’analyse 2007–2012 demeurent dans un [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Comment s’habiller de manière éco-responsable ?
  2. Pesticide et cancer : l’OMS reconnaît enfin ...
  3. Bientôt de la viande à la Javel dans nos ...
  4. Le sentier du littoral au Cap d’Antibes
  5. quelle solution de chauffage pour le logement ?

Focus Sur
énergie houlomotrice
Energie des vagues, la 1ère centrale houlomotrice vient d’être raccordée

Le dossier du mois
smart2
L’idée c’est de faciliter l’accès à l’énergie solaire, qui aujourd’hui reste un parcours parfois du combattant : installation sur le toit, mauvaise orientation de la maison, ombre portée sur la toiture, bref plusieurs aléas qui peuvent rendre la production ou la revente d’énergie solaire plutôt complexe. EDF ENR nous propose une idée ingénieuse et pratique : la SmartFlower. Un système original, joli et pratique à installer. Le [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Contamination dans les anciennes bases militaires des USA

Le 29 Février 2000, Greenpeace a retiré un transformateur d’une ancienne base aérienne militaire des USA, qui répandait des produits chimiques industriels extrêmement toxiques dans l’environnement d’une zone résidentielle de Mabalacat, aux Philippines.

L’analyse des échantillons provenant du sol où le transformateur était installé, a révélé la présence de divers produits toxiques jusqu’à 18 fois supérieure aux niveaux considérés normals pour des zones résidentielles, et jusqu’à trois fois le niveau à partir duquel les pertes sont considérées dangereuses.

Greenpeace pense qu’il s’agit seulement de l’extrémité de l’iceberg en ce qui concerne les fuites de substances toxiques liées aux anciennes bases des USA.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
14

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS