Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Conserver les forêts en utilisant les outils du marché(communiqué de presse du WWF en date du 14 avril 1999)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  4. Innovation et tradition pour un revêtement ...
  5. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Conserver les forêts en utilisant les outils du marché(communiqué de presse du WWF en date du 14 avril 1999)

Le WWF-Allemagne organise à Mainz, depuis aujourd’hui et jusqu’à vendredi, un important symposium sur la conservation des forêts – Economie forestière 2000 – sous le patronage du Dr Klaus Töpfer, directeur du Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE) et avec la participation du Dr Claude Martin, directeur général du WWF International. Durant ces trois jours, 250 participants de plus de 25 pays vont discuter des différents moyens d’utiliser la forêt tout en la préservant pour les générations futures. De plus, le WWF présentera la première exposition internationale de produits en bois issu de forêts sainement gérées et certifiées comme telles. Grâce à 40 exposants de 11 pays différents, on pourra découvrir du mobilier design, des meubles de jardin ou encore des instruments de musique tous munis du logo FSC (Forest Stewardship Council, Conseil de bonne gestion forestière, organisation indépendante basée au Mexique et regroupant les milieux de la protection de la nature, de la science et de l’industrie).

« Le WWF veut démontrer que le bois extrait dans le respect des équilibres naturels peut se faire une place sur le marché, une condition sine qua non pour la sauvegarde des forêts au siècle prochain », a déclaré le Dr Georg Schwede, directeur du WWF-Allemagne, lors de l’ouverture de la manifestation. Le symposium sera centré autant sur la valeur économique des forêts que sur leurs fonctions écologiques, avec un accent particulier placé sur le label écologique du FSC, gage d’une exploitation environnementalement, socialement et économiquement correcte et seul du genre à jouir d’une large reconnaissance dans le monde. Par exemple, des entreprises comme B&Q – plus importante chaîne de Do It Yourself en Angleterre, elle propose déjà un riche assortiment de produits FSC – n’hésitent pas à utiliser ce label comme un indipensable outil de marketing. Dans le même domaine, l’Allemand OBI commercialise des produits en bois certifié depuis plus de six mois. Par ailleurs, le symposium de Mainz permettra aux représentants de différents milieux d’échanger les expériences concrètes qu’ils ont accumulées au niveau de la certification et du FSC. Prendront notamment la parole le directeur d’AssiDomän (Suède), plus gros propriétaire privé de forêts en Europe, le président de l’industrie du bois en Allemagne, le directeur des nouveaux produits et des partenariats à la Banque mondiale et un représentant de la Commission forestière britannique (toutes les forêts publiques anglaises se convertissent petit à petit aux principes de gestion du FSC). Des projets pilotes d’activités de foresterie respectueuse de la nature dans les Länder de Rhénanie du nord-Westphalie et du Schleswig-Holstein seront également mis en exergue.

Autre entreprise forestière à avoir fait le déplacement, la CIMAL fait partie de l’un des principaux consortiums industriels de Bolivie et possède d’importantes concessions dans ce pays. Cristobal Roda, le président de la compagnie, est un partisan de l’utilisation rationnelle des forêts : « Je suis ici pour témoigner du plein soutien de notre groupe à la certification. Celle-ci est pour nous synonyme de meilleures rentrées financières et de meilleure image. C’est un nouvel atout pour les forêts et l’industrie du bois sous les tropiques. »

L’amorce d’un changement d’attitude de l’économie forestière est essentiel aux yeux du WWF. En effet, 72% des dernières forêts naturelles sont menacées par des méthodes d’exploitation du bois qui sont souvent destructrices et touchent 800 millions d’hectares de forêts dans le monde, soit l’équivalent de 22 fois la superficie de l’Allemagne. Actuellement, les 13 plus grandes compagnies du globe se partagent plus d’un quart du marché des grumes. « Dès lors, nous ne pourrons enrayer la déforestation qu’en initiant de nouvelles alliances avec des partenaires sérieux et solides dans les milieux du commerce et de l’industrie ainsi qu’avec les gouvernements », estime Heiko Liedeker, spécialiste des forêts au WWF-Allemagne. A cet égard, le symposium de Mainz remplit parfaitement sa mission puisqu’il regroupe tous ces acteurs clés autour du souci commun de conserver les forêts et de soutenir la certification indépendante sous l’égide du Forest Stewardship Council.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS