Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Conseil européen des ministres de l’environnement, positions divergentes
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Conseil européen des ministres de l’environnement, positions divergentes

La révision de la directive qui réglemente la mise sur le marché des organismes génétiquement modifiés (OGM), a constitué le point principal de l’ordre du jour du conseil européen des ministres de l’environnement des 24 et 25 juin. Le texte adopté par le conseil, valide une position moins laxiste concernant certains points : étiquetage et traçabilité des OGM, biovigilance, affirmation du principe de précaution, durée maximale d’autorisation de 10 ans, interdiction à terme des gènes de résistance aux antibiotiques.

Toutefois, la France ainsi que l’Italie et l’Irlande se sont abstenues lors du vote car il présente encore nombre d’insuffisances à leurs yeux : la prise en compte des impacts socio-économiques des plantes génétiquement modifiées est reportée à 2003, rien n’est dit sur la responsabilité des opérateurs et la répartition des compétences entre la Commission et les Etats Membres demeure confuse.

La France et l’Italie ont toutefois adopté une déclaration commune avec la Grèce, le Danemark et le Luxembourg, aux termes de celle-ci, ces états s’engagent à faire en sorte de suspendre toute nouvelle autorisation d’OGM dans l’attente de l’adoption d’un dispositif efficace d’étiquetage et de traçabilité. Ce dernier point a reçu l’opposition principale de l’Allemagne et du Royaume Uni.

Autre point important à l’ordre du jour, le recyclage des automobiles; les ministres devaient se prononcer sur une directive européenne obligeant les constructeurs européens à récupérer leur production en fin de vie et ce afin de les recycler. Aucun accord n’a été trouvé en grande partie à cause du refus de l’Allemagne et de la pression de l’industrie automobile européenne.

source : ministère de l’environnement

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 20 juin 1999 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
14

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS