Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Commerce des espèces : plus de réglementation
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Les voitures les moins polluantes en 2017
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Commerce des espèces : plus de réglementation

La 12ème réunion de la CITES s’est conclue le 15 novembre, par la ratification des décisions adoptées au cours de la semaine. De nombreuses avancées ont été obtenues, à l’issue du vote des 141 pays représentés, pour un meilleure contrôle du commerce des espèces de faune et de flore. La CITES définie le cadre commercial d’environ 5000 espèces animales et 25.000 espèces végétales suivant trois annexes :

- annexe 1 : liste des espèces animales et végétales dont la survie est la plus compromise, leur commerce international est généralement interdit;

- annexe 2 : liste d’espèces pas forcément menacées d’extinction, mais qui pourraient le devenir si leur commerce n’était pas étroitement contrôlé;

- annexe 3 : liste des espèces inscrites à la demande d’un Etat signataire de la CITES, qui en réglemente déjà le commerce et qui a besoin de la coopération des autres signataires pour en empêcher l’exploitation illégale ou non durable. Le commerce international des espèces inscrites à cette annexe n’est autorisé que sur présentation des permis ou certificats appropriés.

Les principales décisions concernent :

- l’acajou : l’exploitation intensive de cet arbre génère une déforestation qui réduit ses aires de répartition. Placé en annexe 2, les Etats qui produisent qui exploite l’acajou devront s’assurer que toutes les exportations sont durables et répondent aux critères fixés par la CITES.

- le plus grand poisson du monde, le requin baleine (jusqu’à 20 mètres de longueur et pesant jusqu’à 34 tonnes) et son cousin le pélerin sont placé en annexe 2;

- les perroquets Amazona à cou jaune et Amazona à tête jaune d’Amérique centrale et du Mexique sont placés en annexe 1;

- le ara de Coulon est placé en annexe 1;

- 26 espèces de tortues asiatiques sont placés en annexe 2. Elles sont en effet mises en danger par le commerce de leur chair, les médecines traditionnelles asiatiques et les marchés internationaux d’animal de compagnie;

- chacune des 32 espèces d’hippocampe est placé en annexe 2. Pour la première fois, le commerce des hippocampes est réglementé. Ses populations ont nettement diminué à cause de sa capture comme accessoire de pêche, la demande croissante des médecines traditionnelles et des amateurs d’aquarium, les souvenirs. On estime qu’au moins 20 millions d’hippocampes étaient capturés annuellement au début des années 90.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS