Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Comment accueillir les voitures électriques de Renault
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Comment accueillir les voitures électriques de Renault

Impossible de passer à côté depuis quelques mois : Renault s’est lancé dans l’aventure de la voiture électrique et y a mis les moyens. Un investissement de 5 milliards d’euros et une place de leader français de la technologie revendiquée.

Pour ses débuts, la marque au losange a choisi de baptiser sa gamme « Z.E. » (pour « Zéro émission« ) et de sortir 4 modèles : l’utilitaire Kangoo, la citadine ZOE, la berline Fluence, et l’inclassable Twizy. Pour ces quatre véhicules, la question de l’autonomie se pose, les batteries n’assurant pour l’instant que des trajets inférieurs à 200 kilomètres avec une seule charge. Il va donc falloir recharger sa voiture soi-même, chez soi. Mais alors quels travaux sont à envisager ? Quelles sont les différentes de « faire le plein » de sa voiture électrique à la maison ? Petit coup d’oeil…

La première solution, la plus simple si vous habitez en maison, c’est de brancher sa voiture directement sur le secteur, par l’intermédiaire d’un câble EVSE, qui se branche d’un côté sur une prise murale classique, et de l’autre sur la voiture. La charge peut alors prendre jusqu’à 10 heures, et la puissance électrique est limitée à 2 kW/h. Cependant, pour les recharges « privées » de ce genre, Renault recommande sa Wall Box : une borne de recharge sécurisée installée par un technicien, et qui garantit une charge complète dans un délai compris entre 6 et 8 heures. Plus ergonomique, plus beau, plus sûr et plus efficace, la Wall Box semble être la solution idéale.

Maintenant, si tous les Français habitaient dans des pavillons individuels, cela se saurait. La majorité d’entre nous habite dans des immeubles, parfois avec des parkings souterrains. Dans ce cas, il convient de voir avec le syndic ou le propriétaire de l’immeuble pour l’installation de bornes de recharge électriques.

En revanche, si vous envisagez d’emménager dans un logement neuf, tout devrait être prévu. En effet, une loi prévoit qu’à partir du 1er juillet 2012, les permis de construire qui seront déposés pour des immeubles d’habitation devront prévoir des bornes de recharge électriques. A défaut, le permis sera refusé. Voici donc une autre incitation de l’Etat, après le maintien du bonus écologique de 5000€ à l’achat d’un véhicule électrique neuf, bien décidé à favoriser l’essor des voitures de demain.

source : CLICDURABLE

http://www.clicdurable.fr/le-reste/comment-accueillir-les-voitures-electrique-de-renault/

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
cassie
6 janvier 2013 - 0 h 00 min

quelle foutaise ces voitures électriques!!
Et ils pensent trouver l’électricité où comme ça???
L’hiver avec les pics de conso il faut déjà importer de l’électricité ailleurs, avant l’Allemagne suivait, mais maintenant qu’ils ferment des réacteurs nucléaires, on va la demander où???
ils vont construire encore d’autres réacteurs en France??? ceux qui sont là sont déjà trop dangereux, et ce gouffre financier qu’est l’EPR ne va pas améliorer la donne.
A quand une voiture à l’eau ou a l’énergie du vide comme celle de Tesla, ça ce serait une avancée, la voiture électrique ne change rien du tout, on pollue juste différemment, et la pollution nucléaire, non merci, tout finira dans un gigantesque Fukushima a ce train là


pavupapri
6 janvier 2013 - 0 h 00 min

il ne s’agit que d’un transfert de pollution, il faut dénoncer la com sur le zéro émission, l’extraction du lithium pour les batteries est aussi un énorme problème qui fait vivre un drame aux communautés locales dans le triangle du lithium: argentine bolivie chili


Josemite
6 janvier 2013 - 0 h 00 min

Voiture propre disent ils et la fabrication du courant utilisé pour la recharge ne pollue pas, lui ? Voir les déchets nucléaires à recycler par exemple. D’autre part personne ne parle du coût de la recharge sur une aire publique. Rassurez moi ce n’est tout de même pas la collectivité ? Qulle chape de silence à ce sujet. A croire que la voiture électrique est la planche de salut de la société Renault.


patrick25
6 janvier 2013 - 0 h 00 min

Personnellement je suis pour la voiture électriques sous certaines conditions car elles participent malheureusement au développement du nucléaire.
Le législateur va encore pondre un texte de loi à la con comme il sait si bien le faire !
Obliger les bâtiments neufs à avoir des prises de recharge, c’est booster nos centrales tant à charbon qu’à uranium.
L’objectif serait donc d’imposer ces prises en même tant que l’implantation en toiture de panneaux solaire ou de petites éoliennes (voire cumulés) pour palier justement à l’augmentation de la demande d’électricité.
Reste maintenant à investir dans la recherche pour fabriquer des batteries saines. Les citron fournissent bien du jus… et du courant.
Collectif REC :
Politique, social, santé, éducation, religion, 600 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d’un paquet de cigarettes.
Les solutions grâce à la lecture sur Amazon des 40 premières pages gratuites :

http://www.amazon.fr/T%C3%AAtes-%C3%A0-flaques-ebook/dp/B00A5ZVJIC/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1353528529&sr=8-1



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
147

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS