Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Chasse : la ministre de l’écologie enfonce le clou
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Chasse : la ministre de l’écologie enfonce le clou

La présentation du projet de loi ‘chasse’ de R. Bachelot, ministre de l’écologie, vient clôturer 11 mois de politique en faveur du monde de la chasse. Ainsi, alors que le devenir de la faune sauvage concerne tous les français, R. Bachelot depuis son arrivée à la tête du ministère de l’écologie n’a eu de cesse d’apporter son soutien aux chasseurs. Se prononçant clairement en faveur de la chasse, elle est à l’origine, en moins de un an (par ordre chronologique) :

- de la réintégration de la martre, de la belette et du putois dans la liste des animaux susceptibles d’être classés nuisibles;

- de dérogations permettant la chasse à certaines espèces d’oiseaux migrateurs, en dehors des dates de chasse, que le Conseil d’Etat a suspendues suite à une requête du ROC;

- du refus des données scientifiques dès qu’elles sont contestées par les chasseurs;

- de la simplification de la validation annuelle du permis de chasse, à compter de la prochaine saison.

Mais ceci n’est que broutille, en rapport du projet de loi qui devrait régir la chasse dès la saison à venir :

- suppression du mercredi sans chasse, avec toutefois le maintien d’un jour hebdomadaire de non-chasse fixé localement par chaque préfet, après consultation de la fédération départementale des chasseurs;

- suppression de la plupart des contrôles financiers des budgets des fédérations de chasse, pourtant épinglées par la Cour des Comptes.

Pour le ROC (ligue pour la préservation de la faune sauvage et la défense des non-chasseurs) ‘L’instauration du mercredi sans chasse fut la reconnaissance de l’existence d’autres activités de nature que la chasse…’. Par ailleurs, l’association estime que la réglementation doit prendre en compte les différentes activités nature (randonnée pédestre et équestre, VTT, etc.) et favoriser l’économie que génèrent ces nouveaux secteurs de loisirs. L’ASPAS (association pour la protection des animaux sauvages) rappelle également que la chasse est un loisir privé qui ne concerne que 2,3% de la population française, et que compte tenu de son caractère dangereux, elle doit tenir compte des autres usagers de la nature pour ne pas devenir exclusive.

Face à la puissante fédération nationale de la chasse (FNC), qui représente les fédérations départementales auquelles adhèrent obligatoirement les 1,4 million de chasseurs français, il serait temps que l’ensemble des représentants des activités nature, autres que la chasse, se rassemble, pour que d’une seule et unique voix, ils demandent et obtiennent la possibilité d’exercer leur activité en toute sécurité et quiétude. C’est en ce sens que le ROC dirige son action, annonçant le soutien de plus en plus d’associations et de fédérations d’usagers de la nature. A ce titre, le ROC rejoint, par exemple, par le Comité national du tourisme équestre a demandé, hier, l’arbitrage du Président de la République afin que l’intérêt de l’ensemble des usagers de la nature soit pris en compte, avec notamment, la fixation concertée de(s) jour(s) sans chasse à désigner parmi trois jours: le mercredi, le samedi et/ou le dimanche.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
19

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS