Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Chasse au phoque, c’est reparti !!
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Chasse au phoque, c’est reparti !!

Depuis ce matin, la chasse au phoque est officiellement réouverte au Canada. Comme à chaque saison, durant environ un mois, les 12 000 titulaires d’un permis de chasse pourront, pendant la période de reproduction, traquer les mammifères dans le golfe du Saint-Laurent et sur la banquise au large de Terre-Neuve-et-Labrador.

Comme l’année dernière le quota maxi est fixé à 350 000 animaux (non-atteint en 2003), les chasseurs espèrent néanmoins en tuer 140 000 d’ici mardi soir. Ce nombre de prises est le plus élevé depuis 1956 ans, où les captures avaient totalisé plus de 350 000 bêtes. Aujourd’hui, selon le ministère de la Pêche et des Océans, grâce aux 5,2 millions de phoques actuels (1,8 million en 1970) le prélèvement ne remet pas en cause la bonne santé de l’espèce.

Derrière l’aspect écologique, l’enjeu est également économique avec un apport de 30 millions de dollars par an à Terre-Neuve-et-Labrador. En outre, ce marché n’est pas près de se tarir, car à côté des principaux consommateurs que sont la Norvège, le Danemark et la Chine, l’apparition de nouveaux marchés où les peaux de phoques sont prisées, comme la Russie, l’Ukraine et la Pologne, permet aux chasseurs canadiens d’envisager l’avenir sereinement.

Si les chasseurs sont au complet, les défenseurs du phoque se font plus rare et c’est principalement l’IFAW (le fond de protection des animaux) qui se mobilise pour dénoncer l’ouverture de la chasse et surtout les moyens employés. En effet, si grâce à la mobilisation d’associations et de vedettes comme B. Bardot, les phoques ont vu leur effectif quasiment tripler en 3 décennies, les techniques de chasse n’ont pas évolué. Pour l’IFAW ‘C’est le plus grand et le plus cruel des massacres de mammifères marins de la planète’, d’autant que la pratique du gourdin et du dépeçage avant même la mort de l’animal, reste encore d’actualité. De son côté, le ministère argue que depuis cette année, les chasseurs doivent effectuer le test du réflexe des paupières pour vérifier le décès avant le dépeçage.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS