Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Brevet sur le vivant
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Brevet sur le vivant

Le 5 octobre 2000, après avoir révèlé l’existence d’une demande déposée à l’Office Européen des Brevets (OEB) concernant un brevet sur des embryons humains/animaux, Greenpeace demande l’abrogation de la directive européenne qui autorise les brevets sur le vivants.

Suite à des recherches dans les archives de l’OEB, l’association a trouvé des demandes de ‘ brevets sur le vivant ‘ : deux entreprises, Stem Cell Sciences (SCS) (Australie) et Biotransplant (USA) ont déposé une demande commune pour un brevet couvrant le clonage d’embryons humains, ainsi que d’embryons ‘ mixtes ‘ (cochons et humains).

Dans leur demande, les deux compagnies expliquent en détail que leurs scientifiques ont déjà produit des embryons qui sont un mélange des deux espèces. Ceci a été accompli en retirant les noyaux d’ovocytes de porc et en les remplaçant par des noyaux prélevés sur des fœtus humains. Ensuite, les embryons issus de ces manipulations ont pu se développer pendant une semaine. Les deux compagnies ont déposé une demande de brevet qui couvrirait aussi bien les embryons de porc, de vache, de mouton que d’humain.

Aucune raison médicale concrète n’a été donnée pour justifier la conduite de telles expériences visant à produire des embryons ‘ mixtes ‘, néanmoins il y a de fortes chances pour que ce brevet soit accordé sans problème par l’OEB.

Pour A. Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France ‘ Le régime actuel de brevetabilité est une forte incitation à ce genre de recherche spéculative dans la course à la propriété sur les nouveaux procédés. C’est pourquoi Greenpeace exige que la Directive européenne sur les brevets soit modifiée de manière à interdire les brevets sur le vivant, ‘.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS