Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Bois exotique : le grand écart français
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Bois exotique : le grand écart français

Dans un rapport qui vient d’être rendu public, Greenpeace dénonce les pressions et violences qui pèsent sur les indigènes d’Amazonie et plus particulièrement la situation de non-droit qui prime au centre de l’Etat de Para, au Brésil.

Dernier rebondissement en date qui illustre bien la situation, des bûcherons armés ont pris en otage durant plusieurs heures des personnels de l’agence de l’environnement brésilienne et des forces de police. Leur action s’est ensuite concentrée sur Greenpeace, afin d’empêcher l’association de continuer à dénoncer localement l’exploitation forestière illégale.

Comme toute activité illégale commerciale, cette activité perdure grâce à la demande en bois exotique. Contre toute attente, la France est le 2 ème marché, après les USA, pour l’exportation de bois exotique de la région (valeur des exportations de janvier à décembre 2002 : USA : 109 199 577 $; France : 42 913 010 $; Espagne : 25 462 037 $ – source SECEX).

Ainsi, à l’opposé des discours présidentiels en faveur de l’écocertification des bois utilisés, chaque année 83% des importations de bois exotique provenant du Brésil, viennent de l’état qui concentre la majorité de l’exploitation forestière illégale du pays, le Para.

Si les déclarations de bonne intention fleurissent de plus en plus dans les rangs politiciens, force est de constater le décalage avec la réalité du terrain. Dernier exemple en date de ce décalage, une essence amazonienne non écocertifiée, le tauari, va être utilisée pour les boiseries du nouveau bâtiment du ministère de la culture…

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 27 novembre 2003 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
21

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS