Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Battue aux loups (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Quel panneau solaire pour recharger une batterie ?
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. Prendre conscience de l’impact des ...
  4. Une centrale nucléaire flottante en Russie
  5. Greenpeace contre le suremballage


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Battue aux loups (France)

Bien que le loup soit une espèce protégée en France, une battue illégale a été mené contre lui le lundi 22 novembre 1999, sans autre motif apparent, que de ‘casser du loup’ et de se montrer aux actualités, sachant qu’il n’y a pas eu de prédation particulière sur la zone; la battue c’est bien terminé pour les loups (aucun n’ayant été aperçu) .

Orchestrée par la profession ovine sur la commune de Beuil dans les Alpes-maritimes, à la périphérie du parc national du Mercantour et sur le territoire d’une meute de 4 loups, cette battue a été dénoncé avec fermeté par le Groupe Loup France et l’ASPAS (association pour la protection des animaux sauvages). A cette occasion, des menaces d’empoisonnement à peine voilées ont été proférées. Des élus, présents dont le député RPR C. Estrosi, ont apporté leurs encouragements implicites à ce déni de légalité.

Une telle démarche est inadmissible dans un pays de droit, à ce titre la gendarmerie a dressé un procès verbal à chaque personne identifiée (pour la petite histoire, impossible de savoir si Mr Estrosi fait partie des verbalisés, la gendarmerie refusant de communiquer sur ce point).

Pour le Groupe Loup France,’ les élus locaux et les responsables professionnels ont un autre rôle à jouer que celui d’encourager les initiatives extrémistes de ce genre et ce n’est pas en agissant ainsi que la situation de décrispera entre défenseurs et opposants aux loups. ‘

De son côté, l’ASPAS a réagit par un dépôt de plainte contre les responsables et va saisir la commission européenne pour geler les subventions que ces éleveurs perçoivent pour favoriser la biodiversité (dont le loup est une composante essentielle).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS