Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Bateau en fin de vie : vers un statut de déchet toxique ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Bateau en fin de vie : vers un statut de déchet toxique ?

Il est connu que les bateaux arrivés en fin de vie sont fréquemment démantelés au détriment de l’environnement et de la santé humaine et ce, particulièrement dans les pays en développement , comme l’Inde par exemple.

Aussi, pour dénoncer les conditions de démantèlement sur les plages asiatiques, Greenpeace a prélevé des échantillons sur un navire, le Silver Ray, promis à un démantèlement prochain. Une grande partie des échantillons a révélé la présence d’amiante et d’autres substances toxiques comme le PCB et des dioxines…

Ce bateau qui est actuellement immobilisé à Anvers, en Belgique, devrait donc être décontaminé avant d’être démantelé. A ce titre, l’association a reçu l’appui de la ministre flamande de l’Environnement, qui a déclaré vouloir tout mettre en oeuvre pour éviter que le bateau ne parte vers un pays en développement avec à son bord des déchets toxiques.

Toutefois, les possibilités d’échappatoire sont nombreuses pour les armateurs : ils peuvent revendre le bateau, changer le nom du navire ou trouver un prétexte (par exemple modifier sa fonction) pour exporter le navire avec ses déchets toxiques à bord. La pratique des pavillons de complaisance complique encore la situation, notamment en rendant plus difficile l’application des législations nationales en matière de déchets.

Il revient maintenant à la communauté internationale réunie à Londres, dans le cadre de l’Organisation maritime internationale du 7 au 10 octobre 2002, de suivre cet exemple et de décider de règles internationales contraignantes.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 09 octobre 2002 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS