Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Autorisation de capture d’un ou 2 ours en Haute-Ariège (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Autorisation de capture d’un ou 2 ours en Haute-Ariège (France)

Sous la pression des éleveurs de la région, le préfet a autorisé la capture des ours subadultes (probablement les oursons de la femelle tué par un chasseur en 1997) pour la pose d’un collier de suivi télémétrique.

Depuis juin, moins de 50 brebis ont été tuées, soit le chiffre des victimes qu’occasionne la foudre en tombant sur un troupeau.

Plusieurs points sont à relever :

- les ours subadultes, moins peureux et prudent que les adultes, se montrent parfois en plein jour, comme cela est le cas actuellemement, néanmoins ils restent inoffensifs (seule une femelle avec ses petits peut se montrer agressive). La psychose que tente de faire naître certains organismes locaux est donc tout à fait scandaleuse;

- lorqu’il y a prédation, même si l’auteur n’est pas identifié (la plupart des cas de prédations sont à attribuer aux chiens errants) l’ours est désigné coupable, ce qui permet aux éleveurs de toucher de confortables indemnités, bien supérieures aux nombres réels de prédations par les ours;

- la pose d’un collier de suivi télémétrique n’est pas une solution, par contre, des troupeaux gardés par des chiens Patou permettent la quasi disparition des attaques;

- bien que les ours et les loups n’ont jamais cesser de vivre en Espagne et en Italie (les éleveurs italiens allant même jusqu’à déclarer ‘on les aiment bien nos fauves’) qu’en France leur présence soit sujette à autant de sources de conflits et de prises de positions extrêmes.

source : association ARTUS

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
15

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS