Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Augmentation des capacités de la Hague et possibilité de stockage officiel (France)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. La noblesse des tables en bois
  3. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  4. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  5. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Augmentation des capacités de la Hague et possibilité de stockage officiel (France)

Pour la Cogéma et son usine de retraitement de déchets radioactifs à la Hague, le dossier comprend 3 enquêtes publiques afin d’obtenir :

- le renouvellement des autorisations de fonctionnement des usines UP2-800 et UP3, en augmentant les quantités traitées, de 800 à 1000 T pour chaque unité, sachant que la Cogéma s’engage à ne pas dépasser un volume de 1700 T sur l’ensemble de ses unités;

- le doublement des capacités de stockage des piscines, en modifiant les paniers contenant les matériaux (de 8000 à 15 600 T);

- la possibilité de recevoir, de traiter et de stocker d’autres déchets radioactifs. Selon Y. Rousselet, le dossier de l’enquête ne comprend quasiment aucune précision concernant le type de déchets et les quantités éventuellement concernées.

Ce dernier point est probablement le plus important, car il permettrait à l’usine de stocker légalement des déchets, alors que pour l’instant sa seule activité officielle est le retraitement des déchets radioactifs.

Pour finir, une des enquêtes a pour thème la fermeture prochaine du site de stockage de la Manche, des déchets radioactifs de l’ANDRA (agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs).

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS