Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Après les céréales, l’animal de compagnie transgénique
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Après les céréales, l’animal de compagnie transgénique

C’est nouveau, ça vient de sortir… après les OGM pour l’agriculture (céréales, moutons, cochons, saumons, etc.) les OGM font une entrèe très lumineuse avec le poisson rouge fluorescent.

En vente à Taïwan, où ils font fureur, ces poissons génétiquement modifiés pour aquariophiles seront commercialisés dès janvier 2004 aux USA, pour 5 dollars l’unité. Nous devons cette ‘grande avancée’ à l’Université Nationale de Singapour qui injecte dans l’embryon du poisson-zébre (Danio rerio), une protéine fluorescente verte.

Si vous êtes joueur, sachez que d’ici peu vous pourrez en faire voir de toutes les couleurs à votre poisson préféré, en ajoutant soit des glaçons, soit de l’eau chaude dans l’aquarium, puisque l’on nous promet rapidement des poissons qui changent de couleurs selon la température.

Ami de la nature rassurez-vous, selon le génial inventeur, il y a peu de risque de contamination avec les espèces sauvages.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS