Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Ajout de substances radioactives dans les biens de consommation (Europe)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Ajout de substances radioactives dans les biens de consommation (Europe)

En France, la réglementation en vigueur stipule que l’ajout délibéré de substances radioactives est interdit aux produits à usage domestique, même s’il n’y a pas de contact avec les aliments. Toutefois, la transposition dans le droit français, d’ici le mois de mai 2000, de la directive européenne relative à la protection des populations et des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants, va remplacer cette interdiction, par un régime d’autorisation préalable, voire, dans certain cas, d’exemption de tout contrôle à l’ajout de substances radioactives.

En s’appuyant sur ces nouvelles dispositions, le secrétariat d’Etat français à la santé a décidé de maintenir l’interdiction d’ajouter de l’uranium appauvri dans les aliments, les jouets, les cosmétiques et les bijoux, mais autorise, par contre, son incorporation dans les autres catégories d’objets, en particulier les objets décoratifs, cette autorisation n’étant assortie d’aucune obligation en matière d’information du consommateur.

Comme la directive européenne laisse la possibilité aux autorités nationales, de la transposer dans un sens plus restrictif à l’ajout de radioactivité, la CRII-RAD (la commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité) a demandée, le 7 février 2000, dans une lettre adressée à la secrétaire d’Etat à la santé, de maintenir l’interdiction d’ajouter délibérément des substances radioactives dans les biens de consommation. A cette occasion, une pétition de 25 750 signatures contre l’ajout de radioactivité à également été remis par l’association à la secrétaire d’Etat.

La lettre adressée à la secrétaire d’Etat à la santé, est disponible sur le site www.criirad.com

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 19 février 2000 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
201

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS