Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » Activité clandestine dans une réserve en Guyane
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Activité clandestine dans une réserve en Guyane

Une extraction d’or est actuellement pratiqué en pleine réserve naturelle des Nouragues (en Guyane). Depuis maintenant près de 3 mois que cette situation perdure, le groupe d’étude et de protection des oiseaux en Guyane (GEPOG) constate qu’aucune action n’a été entreprise malgré les demandes à répétition auprès de la préfecture, pour qu’une intervention très rapide de la gendarmerie puisse avoir lieu dans cette zone intégralement protégée.
Pour l’association, un tel laxisme est criminel et ne peut aboutir bien évidemment qu’à une situation qui empire; d’ailleurs depuis peu, l’existence d’un second site d’orpaillage, dans la réserve, est suspecté.
Les activités aurifères illégalles sont courantes en Guyane et affectent la plupart des fleuves guyanais avec des conséquences désastreuses sur l’environnement et la santé publique (rejets de mercure, cours d’eau asphyxiés par les boues rejetées…). Pour mémoire, 65 % des amérindiens du Haut Maroni sont au-dessus du taux limite de mercure à ne pas dépasser sous peine de troubles graves (taux fixé par l’organisation mondiale de la santé – OMS).
Bien que l’activité aurifère en Guyane est fait l’objet d’un rapport remis au premier ministre français en décembre 2000, les chercheurs d’or clandestins sont estimés à plusieurs milliers en Guyane et rien ne semble montrer une évolution de la situation à l’image de la passivité des autorités locales.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS