Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » 90 % de rejets en moins pour les diesels
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  3. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






90 % de rejets en moins pour les diesels

Une nouvelle technologie permet de réduire radicalement les émissions d’oxydes d’azote des moteurs diesel. Il s’agit d’un système de dénitrification à installer sur les véhicules lourds (bus, poids lourds…), qui diminue de plus de 90 % le rejet des polluants précurseurs d’ozone. Développé en Suisse par l’Umtec, en partenariat avec l’industrie et avec le soutien financier de l’OFEFP, le système de dénitrification est d’ores et déjà commercialisable.

Aucun système de réduction du rejet des oxydes d’azote, comme les catalyseurs des moteurs à essence, n’existait encore pour les véhicules lourds. Le système de dénitrification en diminue de plus de 90% le rejet d’oxydes d’azote. Indépendant du moteur, il peut être monté sur tous les véhicules diesel, même les anciens modèles, ce qui leur permet de passer directement de la norme de pollution Euro 1, à la norme Euro 5 beaucoup plus contraignante et applicable à partir d’octobre 2009.

Depuis 18 mois dans la commune de Wil (Suisse), le bus qui circule à titre d’essai est passé de la norme Euro 1 à la norme Euro 5. Equipé du nouveau système et d’un filtre à particules classique, le bus a vu ses émissions de particules baisser de 95%. De plus, contrairement à d’autres systèmes, sa consommation de carburant n’a pas augmentée.

Cette technique de dénitrification transforme la majeure partie des oxydes d’azote en azote et en vapeur d’eau, inoffensifs pour l’atmosphère; elle comprend 3 éléments :

- un filtre à particules agréé VERT;

- un catalyseur SCR (Selective Catalytic Reaction);

- un catalyseur d’oxydation du monoxyde de carbone et des hydrocarbures.

La phase de commercialisation qui va maintenant démarrer devrait permettre d’amoindrir le principal inconvénient du système, à savoir son prix. De 30 000 CHF à l’unité, le prix devrait sensiblement diminuer dans le cadre d’une fabrication en série.

Pour mémoire, afin de réduire la pollution atmosphérique, les valeurs limites d’émission des moteurs diesel ont été progressivement abaissées depuis le début des années 90, en particulier celle due aux oxydes d’azote. Après la norme Euro 0 en 1990, c’est la norme Euro 3 qui est en vigueur depuis fin 2001.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
16

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS