Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » 50% de l’essence africaine sub-saharienne sans plomb
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Stop au plastique : les légumes gravés au laser
  2. Recycler son ordinateur pour ne plus extraire d’or
  3. CO2 et Coupe du monde : alerte aux saucisses !
  4. Fair Squared : les préservatifs vegan ...
  5. Une centrale nucléaire flottante en Russie


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






50% de l’essence africaine sub-saharienne sans plomb

Plus de la moitié de l’essence vendu en Afrique sub-saharienne est sans plomb. Neuf pays se sont déjà convertis entièrement à l’essence sans plomb (Cap- Vert, Éthiopie, Érythrée, Ghana (pays raffineur), Mauritanie, Ile Maurice, Niger (pays raffineur), Rwanda et Soudan (pays raffineur), tandis que 12 autres, possédant des raffineries sur leur territoire, se sont engagés à éliminer progressivement le plomb du carburant.

Des efforts en ce sens en Afrique sub-saharienne ont commencé à Dakar (Sénégal) en 2001, lorsque des pays ont adopté la déclaration pour l’élimination de l’essence au plomb. A l’époque, seul le Soudan était sans plomb. La plupart des pays qui continuent d’utiliser des essences contenant du plomb sont en train de développer des plans pour son élimination d’ici décembre 2005.

K. Toepfer, Directeur du PNUE (programme des Nations Unies pour l’environnement), a souligné que cette évolution rapide et positive ‘… donne espoir de solutionner de nombreux autres problèmes environnementaux impératifs, que ce soit l’approvisionnement en eau douce et de systèmes d’assainissement ou encore inverser la tendance actuelle à la déperdition de la biodiversité, afin que nous puissions diriger la planète sur une voie durable.’

Pour mémoire, le plomb est reconnu pour son action négative sur les reins, les systèmes nerveux, cardiovasculaire et reproductif, les enfants y étant particulièrement sensibles. Par ailleurs, on a établi un lien entre l’intoxication au plomb et une intelligence réduite, le Trouble Déficitaire de l’Attention (ADD) et des difficultés comportementales.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS