Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Le reste » 15 ans après la catastrophe, le site de Bhopäl est encore gravement contaminé (Inde)
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
tiny-house

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Expositions des enfants aux substances toxiques
  5. Dératisation : quel danger réel représente le rat ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
header
    Merci ShopAlike pour cette infographie qui nous donne des trucs et astuces pour transformer son balcon en potager. Avec l’arrivée du printemps, c’est plus que tentant de vouloir optimiser son espace et avoir la main verte !   source : shopalike Lire la suite ...

Archives depuis 1999






15 ans après la catastrophe, le site de Bhopäl est encore gravement contaminé (Inde)

Selon un rapport édité le 29 novembre 1999, par Greenpeace, le site d’une ancienne usine de carbure, à Bhopäl en Inde (600 km au sud de Delhi), est encore lourdement pollué 15 ans après sa fermeture. En décembre 1984, cette usine a fermée ses portes, après une des catastrophes écologiques les plus graves que l’on est connu : suite à une fuite de gaz de l’usine de pesticide, près de 16.000 personnes avaient été tuées, tandis que 500.000 autres étaient blessées.

Le site de l’usine est encore souillé par des produits chimiques toxiques tels que le mercure et les organochlorés. Certains organochlorés ont été trouvé dans les eaux souterraines déservant les communautés voisines. Les niveaux de mercure trouvés, étaient entre 20.000 et 6 millions de fois plus élevé que dans des sols propres. Concernant les eaux souterraines, dans l’échantillon le plus pollué, prélevé à une pompe à main à proximité de l’ancienne usine, les concentrations de tétrachlorure de carbone sont 1705 fois supérieures aux limites fixées par l’organisation mondiale de la santé.

Certains des produits chimiques trouvés sont des polluants organiques persistants (POP) qui ne se dégradent pas facilement dans l’environnement, contribuant ainsi à une pollution sur le très long terme.

Greenpeace a appelé le syndicat des carbures à nettoyer le site qu’il a abandonné en 1984, après l’accident, sans prévenir les risques de contaminations ultérieurs.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
16

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS