Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » La France à l’heure de l’urbanisme écologique
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  4. Les ampoules LED : ampoules du troisième millénaire
  5. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






La France à l’heure de l’urbanisme écologique

paris-ratp

Le Second Empire a marqué un tournant en France. Si le pays fait face à des troubles politiques suite au coup d’état de Napoléon III, il entre aussi de plein pied dans la révolution industrielle. Les français quittent peu à peu la campagne pour rejoindre Paris et ses premières usines. La ville possède encore une architecture médiévale, peu adaptée pour accueillir cette nouvelle vague de population. La capitale est insalubre et les maladies se propagent. Napoléon III décide donc de moderniser la ville et confie les clefs de cette transformation au Baron Haussmann. Ce dernier aère la ville en construisant de grands boulevards et les fameux immeubles haussmanniens. Les grandes villes françaises ont suivi la même mue. Pourtant, depuis, les villes ont très peu évolué et à l’heure de la question écologique et de l’écohabitat, on peut se demander s’il n’est pas temps de relever un nouveau défi.

La place grandissante des pistes cyclables

C’est certainement la transformation la plus visible et la plus avancée en termes d’écologie urbaine à l’heure actuelle dans les grandes villes françaises. Les vélos en libre-service se sont déjà bien implantés dans le paysage et la plupart des grandes villes se lancent désormais dans le défi des pistes cyclables. C’est notamment le cas à Paris où Anne Hidalgo a promis de doubler leur nombre d’ici 2020. Si l’idée est de vider peu à peu les villes des voitures pour atténuer la pollution, ce principe est loin d’être facile à mettre en place. En témoigne la passe d’armes entre le maire de Paris et le Préfet concernant l’aménagement de la rue de Rivoli. Si ce projet, hautement symbolique, ne semble pas encore acté, ce n’est pas la seule piste à suivre.

Les bâtiments zéro énergie

Dans son article « Bâtiments zéro énergie : concilier vie urbaine et nature, grâce aux nouvelles technologies », le site Urban Hub nous rappelle que les bâtiments zéro énergie compensent leur consommation par une production d’énergie propre dont peut bénéficier l’ensemble du réseau. Des projets ont déjà vu le jour en France et le plus emblématique est certainement l’ensemble d’immeubles appelé « Hikari » dans le nouveau quartier d’affaires lyonnais de la Confluence. Celui-ci a d’ailleurs pris l’appellation « d’éco-quartier » puisque l’écologie a été placée au cœur du projet. Cela a été rendu possible puisque c’est un nouveau quartier entier qui a vu le jour dans une zone délaissée. Des projets d’une telle envergure semblent bien plus complexes dans des grandes villes dont la majorité de la surface est déjà occupée.

La place de l’État en question

Dans les deux exemples cités, que ce soit le développement de pistes cyclables ou bien la construction d’éco-quartiers et de bâtiments zéro énergie, à chaque fois ces projets sont le fruit du travail des municipalités. L’État parait absent des débats et cela interpelle. Si certes, l’urbanisme relève du domaine des villes, l’État brille tout de même par son silence, en témoigne les actuels débats parisiens sur la rue de Rivoli. Une position tranchée de l’État pourrait grandement simplifier la situation, mais Emmanuel Macron reste flou sur la question. S’il avait annoncé durant sa campagne vouloir lancer un grand plan de rénovation des bâtiments publics, de l’État et des collectivités locales pour 4 milliards d’euros, il ne s’est jamais réexprimé sur le sujet depuis son élection.

La France, à travers ses grandes métropoles, prend peu à peu conscience du défi qui s’annonce et du besoin d’opérer un virage écologique. Paris et Lyon en sont de parfaits exemples, pourtant l’État semble absent des débats. Il n’y pas à douter qu’une vraie transition écologique urbaine ne pourra se faire sans une vraie volonté venue des plus hautes sphères du pays.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Benjamin (voir la biographie)
le 22 août 2017 à 06:42

128 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS