Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Interdiction du bois illégal en Europe, le compte n’y est pas !
L'éco-photo de la semaine
colibri

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes

Formation aux métiers de la nature
Chiffre Clé
· 3 millions de Français utilisent le vélo de façon quotidienne ·
3 millions de Français utilisent le vélo de façon quotidienne. Un chiffre encourageant pour les [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Une ampoule pour la vie et fabriquée en ...
  2. La nature, cette majesté !
  3. Votre commune est-elle 0% pesticides ?
  4. Cet été, n’oubliez pas le paillage
  5. Quelles villes adoptent la Révolution Ecologique ?

Focus Sur
requins
Plus beau qu’un requin, tu meurs !

Le dossier du mois
La première maison en paille du monde, se trouve en France
S’il n’y avait les bottes de paille sur le trottoir et le GPS pour signaler que l’on est arrivé, les visiteurs de la première maison en bois et paille d’Europe, pourraient passer plusieurs fois devant sans en avoir conscience. Avec sa façade recouverte d’une vigne vierge, près de cent ans après sa construction, elle affiche un état exceptionnel et se fond parfaitement dans le paysage [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :



Interdiction du bois illégal en Europe, le compte n’y est pas !

La majeure partie du bois tropical importé en France est d'origine chinoise

En ce début mars, l’Europe vient de se doter d’une nouvelle réglementation visant à lutter contre le commerce du bois illégal, source de déforestation. Il est vrai qu’il y a urgence. Dans un marché mondial où 20 % à 40 % du bois sont d’origine illégale, l’Europe est une passoire. Jusqu’à présent rien n’obligeait une société à justifier l’origine des grumes ou des produits à base de bois qu’elle importait. C’est maintenant en partie terminé puisque le texte couvre l’importation de bois brut mais aussi tous les produits dérivés (planches, panneaux en aggloméré, pâte à papier, etc.), à l’exception notable des produits d’édition (prospectus, livres, journaux, magazines, etc.).

Néanmoins, il faut relativiser l’entrée en vigueur de ce texte. La plupart des pays européens ne sont pas prêts. Ainsi, par exemple, en France, on ne se sait pas encore quelle administration sera en charge de sanctionner les importateurs pris en faute. Mais plus que tout, le texte est très limitatif dans son champ d’application. Si l’intégralité des producteurs européens est logiquement concernée, seules les structures qui importent du bois ou des produits dérivés pour la première fois y sont assujettis. Autrement dit, pour tous les autres c’est « continuez, on ferme les yeux ! ».

Cela dit, les nouveaux importateurs doivent dorénavant présenter plusieurs documents dans le but d’évaluer l’origine du bois et son éventuel caractère illégal. Sont ainsi nécessaires la région et la concession d’origine, le nom scientifique de l’essence forestière, la quantité, le prix payé localement ainsi que les noms et adresses des fournisseurs et destinataires. Dans le cas où une infraction est constatée, la saisie de la marchandise, une amende fonction du préjudice écologique et du manque à gagner pour les états floués, ainsi qu’un éventuel ordre de cessation d’activité sont prévus.

Issue d’un processus engagé il y a une dizaine d’années, ce texte devrait être renforcé dans le courant de l’année par une réglementation portant sur les importateurs de bois en provenance de certains pays tiers, la Chine (plus gros fournisseur européen et principale plaque tournante du trafic de bois mondial) et le Brésil ayant déjà annoncé ne pas vouloir s’impliquer dans le processus.

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 07 mars 2013 à 01:27

3054 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
opaque
17 mars 2013 - 17 h 42 min

On appelle ça la politique du petit bois… je voulais dire des petits pas


clement
26 mars 2013 - 16 h 43 min

Le titre le fait rire que moi ?



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
1194

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS