Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Hawaii : pour sauver le corail, la fin des crèmes solaires ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Comment trouver une mutuelle adaptée à la ...
  2. Apprendre l’anglais en ligne
  3. Couper l’eau pendant le savonnage !
  4. Chaudière à basse température ...
  5. L’hiver, faut-il hiberner ou préparer le ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
USED jonathan-ybema-n29bMCHktj0-unsplash
  Comment bien chauffer sa maison ? Saviez-vous que le chauffage est l’une des plus grosses dépenses d’un foyer ? Il est donc important de se tourner vers un système économique et confortable, tout en adoptant les bons gestes au quotidien. Revoir l’isolation de son logement, utiliser la domotique, adapter la température en fonction des pièces, entretenir ses équipements… Tous ces gestes évitent d’avoir froid [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






MOTS CLÉS :



Hawaii : pour sauver le corail, la fin des crèmes solaires ?

plage-hawaii-450

Un réservoir mal refermé, ou une pompe à essence retirée trop vite d’un véhicule : nous avons tous vu, un jour ou l’autre, dans une station service, quelques gouttes d’essence répandues au sol se mélanger aux eaux de pluie. Le résultat, c’est une légère pellicule brillante à la surface de l’eau, aux reflets colorés. Joli, certes, mais dangereux pour l’environnement.

Le même phénomène a lieu dès que nous mettons les pieds à la plage. Enduits de crème pour nous protéger des morsures du soleil, l’entrée dans l’eau nous renvoie ce vieux souvenir de la station essence : la crème solaire à peine appliquée se répand autour de nous et forme, elle aussi, une fine pellicule brillante à la surface de l’eau. Cette micro-pollution, multipliée par les 1,32 milliards de touristes dans le monde chaque année, peut alors prendre une ampleur insoupçonnée. D’après des estimations on ne peut plus sérieuses, 5000 à 6000 tonnes de crèmes solaires seraient chaque année ainsi répandues dans des zones de récifs coralliens. Et lorsque l’on sait que 90% des plongeurs et adeptes du snorkeling se concentrent sur 10% des récifs mondiaux, l’effet peut être dévastateur.

C’est d’ailleurs sur ces études que l’Etat d’Hawaii s’est basé pour prendre une décision qui pourrait faire date : l’interdiction totale, dès 2021, des crèmes solaires et produits de beauté qui contiennent deux filtres anti-UV bien précis, à savoir l’oxybenzone et l’octinoxate. Mis directement en cause, ces composés chimiques ont la faculté de provoquer une maladie du corail, qui entraîne le blanchiment de celui-ci et, si rien n’est fait dans les quelques jours suivant la décoloration, sa mort. Alors à moins d’avoir une ordonnance médicale à présenter aux autorités locales qui autorise l’usage des deux molécules pré-citées, il va falloir trouver des alternatives pour profiter des incroyables fonds marins hawaiiens, sans pour autant prendre la teinte d’une écrevisse bien cuite.

Cela tombe bien, les fabricants de cosmétiques ont déjà développé de vastes gammes labellisées bio, débarrassées des allergènes potentiels comme des produits dangereux pour l’environnement : d’Yves Rocher à Nuxe, en passant par une myriade de marques spécialisées, vous devriez forcément trouver votre bonheur. D’ailleurs, même si vous n’avez pas prévu d’aller à Honolulu, rien ne vous empêche de tester les crèmes solaires alternatives bio dès cet été. Leur efficacité est prouvée, vous n’avez rien à craindre.

Photo : AnsonChappell/Flickr/CC

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS