Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Un toit végétal pour le stade olympique de Pékin
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Prime énergie : quelle marche à suivre pour ...
  2. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants
  5. Le top 3 des gestes pour protéger l’environnement


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un toit végétal pour le stade olympique de Pékin

L’étonnant stade construit pour les jeux olympiques de Pékin 2008, surnommé ‘le nid d’oiseau’ avec sa structure de lames de béton enchevêtrées, va recevoir un système de toiture végétalisée.


Conçu par les architectes Herzog & de Meuron et le China Architecture Design & Research Group, le stade est ouvert en son centre et présente sur son pourtour 91 000 places assises dans des gradins couverts. Pour recouvrir les 25 000 m2 de gradins, les responsables chinois ont retenu le principe de toiture végétalisée de l’industriel français Sopréma : le Sopranature (cf. illustration). La première étape du chantier va donc consister à assurer l’étanchéité des gradins, puis, dans un second temps, la pose d’une membrane d’étanchéité anti-racine permettra de mettre en œuvre la toiture végétalisée.


Derrière leur aspect bucolique, les toitures végétales présentent de nombreux atouts dans le cadre d’un bâti durable. Quasi inconnue en France (environ 200 000 m2 posés), cette technique fait l’objet de nombreuses réalisations en Europe, avec, en marché de pointe, l’Allemagne et ses 13 millions de m2 de toitures végétalisées. Au Japon, afin d’assurer un certain équilibre face à l’urbanisation galopante qui empiète sur les espaces verts et imperméabilise les surfaces, la ville de Tokyo exige que toute construction, occupant plus de 1 000 m2 de terrain, présente une couverture végétale sur au minimum 20 %.

Aujourd’hui, à l’heure de la chasse au gaspi dans l’habitat, les toitures végétales pourraient enfin faire leur arrivée dans l’habitat individuel, ne serait-ce que pour leurs qualités d’isolation et de rétention d’eau (voir le dossier du magazine Echo Nature de décembre/janvier 2007).
Alex Belvoit
Illustration © Sopréma

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 05 décembre 2007 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
michèle
8 décembre 2007 - 0 h 00 min

il y a un article à lire sur les toits végétalisés dans le dernier numero de la Garance Voyageuse…






à lire aussi
     
Flux RSS