Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Un sac de ciment compostable
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un sac de ciment compostable

Il est des déchets dont on ne se rend pas compte de l’impact. C’est notamment le cas des sacs d’emballage de ciment. Actuellement constitués d’un film en polyéthylène pris en sandwich entre deux couches de papier, ces sacs ont représenté 35 000 tonnes de déchets d’emballage en 2008, en France. Or cet assemblage de matières différentes complique un éventuel recyclage, ce qui fait qu’aujourd’hui ces déchets ne sont pas traités et finissent incinérés ou enfouis.

Cette situation devrait toutefois s’améliorer. En effet, les ciments Calcia viennent de présenter un nouveau sac entièrement biodégradable et compostable, à la résistance et conservation identique au modèle actuel. Dénommé BioSac by Calcia, ce nouveau produit substitut le film polyéthylène à un film réalisé à partir de farine de maïs, le Biolice®, dont la décomposition atteint 96,3 % en 12 semaines en situation de compostage industriel… (1)

Pour Calcia, ce sac de ciment devrait rencontrer le succès sur les chantiers labellisés HQE® (Haute Qualité Environnementale), en leur facilitant la réduction des déchets. Ce produit sera commercialisé à partir du mois de mars en Ile-de-France, avant de s’étendre progressivement à l’ensemble de la France au cours de l’année.

Pascal Farcy
1- En centre de compostage, le seuil minimum de biodégradabilité est de 90 % en 6 mois maximum.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Mra
27 janvier 2010 - 0 h 00 min

une goutte d’eau dans les bonnes intentions.
ce n’est pas un bouleversement, mais je pense que c’est un cumul de bonnes idées comme ça qui feront de demain une époque plus responsable.
soyons nombreux à ajouter une goutte d’eau!


carmen
28 janvier 2010 - 0 h 00 min

Seront-ils aussi étanches que les précédents ,leur solidité aux déchirures accrue ? Pourra-t-on les composter chez soi , les restes de poussière de ciment ne seront-ils pas gênants? Enfin , c’est une bonne nouvelle , au tour des fabricants d’engrais et de compost de s’y mettre .


Pascal
1 février 2010 - 0 h 00 min

L’enjeu est tel pour Calcia, premier cimentier européen, que l’on imagine mal que ce sac ne présente pas des caractéristiques de solidité et d’étanchéité au moins équivalente à la solution actuelle. Néanmoins, comme pour tout matériau compostable, l’humidité sera son ennemi, et il sera intéressant de voir sa durabilité dans des conditions de stockage un peu « limites ».
Quand à son compostage chez soi, rien ne s’y oppose, sous réserve de le vider soigneusement pour éviter au maximum d’incorporer des poussières de ciment dans le compost (les micro-organismes qui œuvrent dans le compost n’apprécieraient pas la chaux).
Pascal



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
241

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS