Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Un concept futuriste de gratte-ciel rotatif
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  3. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  4. La voiture électrique : pas totalement ...
  5. La filière éolienne de plus en plus puissante ...


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Un concept futuriste de gratte-ciel rotatif

Mardi dernier, l’architecte italien David Fisher a présenté à New York son projet de « Dynamic Tower » dont l’implantation prochaine est prévue à Dubaï. Il s’agit d’une première en architecture puisque le bâtiment, pensé en quatre dimensions, peut constamment évoluer. En effet, chaque étage constitue un module indépendant, offrant à chacun des résidents la possibilité de faire pivoter son appartement selon l’orientation qu’il souhaite lui donner. Il pourra ainsi suivre la progression du soleil en activant à la voix un système de contrôle régulant la vitesse de rotation.

Haute de 420 mètres, la tour sera composée de 81 étages, lesquels accueilleront des appartements d’une superficie minimum de 124 m2 ainsi que des villas pouvant atteindre les 1200 m². Un ascenseur particulier permettra aux voitures d’accéder aux parkings privés, aménagés à l’intérieur même des appartements.

Destiné à devenir l’emblème d’un Dubaï futuriste, cette « tour dynamique » aura plusieurs fonctionnalités. Les 20 premiers étages seront destinés à devenir des bureaux. Ceux compris entre les 21 et 35e étages seront réservés à l’installation d’un hôtel de luxe. Du 36 au 70e étage, seront aménagés des appartements résidentiels. Enfin, les dix derniers niveaux accueilleront des villas pour le moins spacieuses, ouvertes à la location.



La rotation des différents étages permettra à ce gratte-ciel de présenter une esthétique en quasi-permanente évolution


Si le concept se veut révolutionnaire du point de vue architectural, il revendique également des qualités écologiques. Témoignant de son souci de s’intégrer dans une politique respectueuse de l’environnement, 79 éoliennes seront intégrées au building. Insérées entre chaque étage, et par conséquent quasiment invisibles, elles devraient permettre à l’installation de produire l’énergie nécessaire à ses besoins. Elles ne devraient pas par ailleurs occasionner de nuisances sonores.

L’efficacité énergétique du gratte-ciel sera encore améliorée via l’adjonction de cellules photovoltaïques qui, grâce à l’écart laissé entre chaque étage, recouvriront la partie des toits exposée au soleil. Cet espace devrait représenter environ 20 % de la surface totale.

Pour parfaire l’engagement écologique, on a doté l’ensemble de vitres isolantes et utilisé des matériaux « naturels et recyclables » pour les finitions intérieures.

Outre les avantages évidents que cette « tour dynamique » apporteront à la vie quotidienne, l’utilisation de modules indépendants devrait alléger les frais de construction. Les parties destinées à être assemblées sur place seront fabriquées dans une usine italienne avant d’être acheminées vers le site d’accueil. Si cette phase initiale devrait débutée très prochainement, une seconde tour de 70 étages est déjà prévue pour la ville de Moscou. L’architecte italien, à l’origine du concept, n’a pas caché son souhait de voir New York accueillir l’une de ses créations.

Cécile Cassier
Photo © Dynamic Architecture

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 26 juin 2008 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
simon34
29 juin 2008 - 0 h 00 min

« Outre les avantages évidents que cette « tour dynamique » apporteront à la vie quotidienne, »
euuuuhhhh … la vie quotidienne de qui ?
je crois que je rêve.


Euskalion
29 juin 2008 - 0 h 00 min

Ceci dit, ça ressemble à jeu de Badaboum.
Ca donne quoi quand un avion s’écrase dessus ?


Linotte
30 juin 2008 - 0 h 00 min

D’autant que ça sera sûrement plus facile de sauter par la fenêtre (isolante) que de se farcir l’escalier de secours…


joëlle
30 juin 2008 - 0 h 00 min

Sûr que fabriquer en italie et envoyer à Dubaï c’est très écologique…
Il y aura des apparts de 120 m². Donc, si je ne m’abuse certains étages auront au minimum deux appartements. Que se passera-t-il quand les locataires respectifs voudront avoir le même ensoleillement ou la même vue au même moment? Et pour l’hôtel, comment va-t-il gérer les désidératas des clients d’un même étage? Belle rigolade en perspective.


pives
30 juin 2008 - 0 h 00 min

C’est incroyable ce que l’on peut faire de nos jours !!! Le bilan énergétique d’un tel ouvrage doit-être monstrueux (et ne me faites pas croire que le photovoltaïque et les éoliennes couvrent de telles dépenses). Quand on pense que des dizaines de millions de personnes n’ont même pas de toit, il est hallucinant de se dire que ce projet figure d’exemple de progrès et de créativité. Techniquement c’est énorme, mais humainement c’est minable… Qu’attend on pour envoyer des MacDo sur la Lune ?


Firmine
3 juillet 2008 - 0 h 00 min

Y’a vraiment quelqu’un qui a qualifié ce projet de « concept révolutionnaire du point de vue architectural ayant des qualités écologiques » ?
On vit dans un monde merveilleux… mais là, pour l’écologie, je ne ferai aucun commentaire car cette conception frise l’inconscience et je suis gentille. Pour le reste c’est à se tordre…de rire !!!


Du Mesnil Du Buisson Maxence
2 décembre 2014 - 10 h 50 min

LOL



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
10543

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS