Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Rénovation thermique : le point pour les copropriétés
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
MSC

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  2. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?
  3. Les voitures les moins polluantes en 2017
  4. Un tout nouvel anti-âge signé Nu Skin
  5. Aquashell, le spécialiste des habitats flottants


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999





MOTS CLÉS :












Rénovation thermique : le point pour les copropriétés

Rénovation thermique : la réglementation pour les copropriétés

Rénovation thermique : la réglementation pour les copropriétés

La rénovation thermique est un véritable enjeu énergétique alors que plus de 40% des émissions de gaz à effet de serre proviennent des bâtiments. De nouvelles obligations concernant les copropriétés devraient accélérer les travaux de rénovation pour les logements gérés en copropriété alors que l’objectif affiché par François Hollande est de rénover 500 000 logements par an d’ici 2017 pour réduire de 40% nos consommations d’énergie à l’horizon 2020.

Depuis l’instauration des réglementation thermique (RT) en 1975, le logement neuf est ciblé pour atteindre de meilleurs performances énergétiques alors qu’il occupe une position marginale dans l’ensemble du parc immobilier, ignorant de fait le bâti existant. Et réaliser des travaux énergétiques est d’autant plus compliqué à décider en copropriété quand chaque décision se décide par le vote d’une assemblée générale.

Depuis le Grenelle de l’environnement, les choses bougent mais lentement… Avec la loi Grenelle II, pour des copropriétés construites avant juin 20011 et qui répondent à certains critères, les immeubles équipés par un chauffage collectif doivent réaliser avant le 1 janvier 2017 un audit énergétique et un DPE collectif (et non plus un seul DPE (diagnostic de performance énergétique). L’ambition de cet audit ? Mesurer la consommation réelle de l’immeuble. Autre obligation après cette étape : l’année suivante, la présentation à l’assemblée générale des copropriétaires d’un plan de travaux d’économies d’énergie ou d’un contrat de performance énergétique mais sans obligation pour la réalisation de ces rénovations.

Feuillederoutes_ExempleZoneH1b_CreditFedeneCardonnel

Le chauffage : 60 % des consommations énergétiques en copropriété
Une étude a été confiée par  la Fedene* à Cardonnel Ingénierie sur la rénovation des logements équipés de chauffage collectif. Cette étude s’appuie sur des cas représentatifs du parc immobilier français (trois typologies de logements présentant des situations différentes ont été choisis) et présente une feuille de route visant à réduire la consommation énergétique. Grâce à ces feuilles de route, l’impact final des propositions FEDENE serait le suivant  : 65 millions de MWh/an économisés, réduction de 15 millions de tonnes/an des émissions de CO2, 3,4 milliards d’euros/an économisés, le développement d’emplois non‐délocalisables. Cinq millions de logements seraient concernés en France.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Deborah (voir la biographie)
le 07 mai 2014 à 07:00

73 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 2013
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Thierry Curty
7 mai 2014 - 11 h 58 min

C’est même un enjeu crucial, parce que ça permet aux usines de tourner pour produire tous ces matériaux tout en compensant la perte de production d’énergie nucléaire par les économies réalisées et en justifiant en même temps une belle augmentation du tarif.

Ca porte un nom, ça : le greenwashing!


blandine vue
10 mai 2014 - 23 h 45 min

A qui profite l’affaire??? Encore et toujours, à tous les niveaux, aux cabinets d’étude!! Surtout si rien n’est imposé à la clef! (et heureusement, car ce serait mettre le couteau sous la gorge des petits revenus!) On paye des bilans au niveau de l’état, des bilans au niveau des copropriétés… on paye pour enfoncer des portes ouvertes, et on ferait mieux d’investir directe ment tout cet argent perdu dans des aides bien concrètes! ou, en ce qui concerne les copropriétés, dans des mesures simples!






à lire aussi
     
Flux RSS