Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Récupération d’eau de pluie : les crédits d’impôts enfin effectifs
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Récupération d’eau de pluie : les crédits d’impôts enfin effectifs

Il ne suffit pas forcément qu’une loi soit votée pour qu’elle entre en vigueur. C’est notamment le cas de la dernière loi sur l’eau (décembre 2006), pour laquelle des arrêtés doivent être pris pour instaurer les crédits d’impôts prévus pour favoriser l’installation de dispositifs de récupération des eaux de pluie. Aujourd’hui c’est chose faite, ou plus précisément, partiellement, puisque l’arrêté qui vient d’être publié par les ministères de l’écologie, du logement, de la santé et du budget est restreint aux seuls usages extérieurs de l’habitation principale.

Ainsi, l’installation d’un équipement visant à récupérer les eaux pluviales pour arroser le jardin, laver la voiture… profite d’un crédit d’impôt à hauteur de 25 % des dépenses, plafonné à 8 000 €. Notons que cet arrêté à un effet rétroactif au 1er janvier 2007, et qu’il ne s’applique que jusqu’au 31 décembre 2009.

A l’inverse, si l’on envisage de récupérer les eaux pluviales pour un usage intérieur (WC, lave-vaisselle, lave-linge), aucune aide n’est pour le moment prévue. Néanmoins, selon l’actuelle ministre de l’écologie, N. Olin, cet arrêté devrait être ‘…complété d’ici quelques mois pour élargir les possibilités de déduction fiscale à des usages à l’intérieur des bâtiments…’. Il semblerait que sur ce point les autorités sanitaires bloquent le dossier, malgré le principe du double réseau intérieur retenu :

- un réseau eau potable pour l’usage alimentaire et l’eau de lavage des individus (lavabo, douche…);

- un réseau pour les WC, lave-linge…

A défaut d’une utilisation domestique, l’intérêt de la récupération des eaux de pluie est très amoindri, d’autant que la marge d’économie est énorme quel que soit le lieu de résidence. Ainsi, par exemple dans le Sud de la France, en Languedoc-Roussillon, la récupération des eaux pluviales de 100 m2 de toiture permet de faire l’économie de 100 000 litres d’eau potable par an.

Alex Belvoit

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
philrich123
20 mai 2007 - 0 h 00 min

Pourquoi ne pas prévoir dans tous les nouveaux lotissements et projets d’urbanismes un réseau supplémentaire d’eau non potable pour tout ce qui n’a pas besoin d’eau potable: l’eau des WC, l’eau de la douche, le lavage de vaisselle, l’arrosage (et c’est mieux pour les plantes également), le lavage des voitures… En fait l’eau potable n’a pas beaucoup d’applications dans la maison 1m3 par mois pour un foyer de 4 personnes (en comptant large).
ATTENTION: j’appel eau non potable de l’eau claire, vérifée régulièrement tout de même.



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
31

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS