Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Prêts Immobiliers au plus bas : acheter plus grand ou acheter différemment ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Ecomobilité 2

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Loop, les courses sans emballages plastiques !
  2. Des légumes si peu aimés mais tellement bons ...
  3. De l’engrais dans mes toilettes
  4. Quelles sont les sources d’énergie pour la ...
  5. Le drapeau du réchauffement climatique


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Prêts Immobiliers au plus bas : acheter plus grand ou acheter différemment ?

1024px-Saint-Gilles_Brunfaut_050810_(15)
Incroyable, selon les chiffres dévoilés conjointement par l’organisme Crédit Logement (qui regroupe les principales banques françaises) et l’institut CSA, en juin 2019, le taux d’intérêt moyen des prêts immobiliers aux particuliers en France atteignait (hors assurance) à 1,25%. Ce taux a continué à chuter en juillet, puisqu’il atteignait 1,21%. Cette même moyenne s’établissait à 1,44% en fin 2018, à 1,51% fin 2017… En fait, le prix de l’argent ne cesse de baisser. Au premier trimestre 2012, le taux brut moyen grimpait à 3,92%, alors que fin 2008, lors de la crise financière, il dépassait allègrement les 5% !
Enfin, cerise sur le gâteau, vous avez le temps de penser, concevoir et réaliser votre projet. La banque Centrale Européenne a reporté la hausse des taux de crédit immobilier : ils ne devraient donc pas remonter avant l’été 2020.
Autant dire que c’est le moment idéal pour emprunter pour votre projet immobilier (ou selon votre situation, d’en renégocier son taux). Actuellement à emprunt égal, vous payez moins de frais, donc bénéficiez de mensualités plus basses. Certains seront fatalement attirés pour acheter plus grand, plus cher, mais si on profitait de cette situation pour gérer utilement ?
Considérer les avantages liés à ces taux bas.
Si vous achetez dans l’ancien, comme si vous faites construire, avec la baisse des taux vous augmentez votre pouvoir d’achat. C’est la possibilité de concevoir vos travaux différemment, voir simplement d’en faire. Ces gros travaux que sont les isolations intérieures et extérieures, l’usage d’une chaudière plus efficace, la baisse des taux peut vous offrir la possibilité de considérer des matériaux et produits qui feront gagner de la valeur à votre bien en le rendant encore plus éco-responsable.
Les possibilités sont nombreuses et il en existe obligatoirement en phase avec votre mode de vie. L’exhaustivité dans ce domaine n’étant pas possible, voici quelques idées de possibilités offertes par la baisse des taux.
L’isolation
Aviez-vous considéré les isolants écologiques ? Ils ont notamment comme avantage de favoriser les échanges thermiques entre les extérieurs et les intérieurs du bâtiment. En France, nous avons l’embarras du choix, chaque région proposant au minimum un isolant naturel, ce qui permet de respecter des circuits courts. L’argile, le chanvre, la chènevotte, le bois, la laine de mouton, le lin, le liège, les plumes de canard, la paille, les roseaux, et même les algues et les coquillages… la plupart régulent naturellement autant les températures que l’hygrométrie et respectent des cahiers des charges écologiques.
Par ailleurs, pourquoi ne pas la changer littéralement de point de vue ? Pourquoi ne pas considérer l’isolation extérieure ? Pas la peine d’acheter plus grand pour éviter la perte d’espace : vous n’en perdrez aucun à l’intérieur en utilisant les parois extérieures pour accueillir les matériaux isolants.
La menuiserie
L’isolation des éléments de maçonneries s’inscrit dans une démarche globale d’amélioration des performances énergétiques de l’habitat. En effet, les fenêtres et les portes jouent un rôle important pour assurer au bâti inertie et étanchéité à l’air. La performance thermique d’une paroi vitrée dépend de la nature de la menuiserie, ainsi de la qualité de son installation et, pour les fenêtres, des performances du vitrage.
De bonnes menuiseries limitent notamment les ponts thermiques, qui en moyenne, peuvent représenter de 10 à 40% de déperditions énergétiques.
Le chauffage
L’usage d’une chaudière à granulé par exemple. L’un des principaux problèmes pour son installation réside souvent dans l’absence d’espace à proximité pour y stocker les granulés. Privé de cette proximité, il faut soit oublier ce type de chaudière, soit investir davantage en installant un système de transfert pneumatique qui permettra de « transporter » les granulés d’une pièce à l’autre, par exemple. La baisse des taux peut vous aider à franchir le pas vers cette option.
Une fois encore, ce ne sont là que quelques propositions pour considérer les bénéfices possibles dans le cadre d’un emprunt immobilier. L’important avant toute chose est que le logement vous corresponde à votre cahier des charges.

Crédit photo : Jean-Pol GRANDMONT, via Wikimedia Commons, [CC BY-SA 3.0]

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS