Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Pompes à chaleur et crédit d’impôt : on y voit plus clair
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS
  2. Laurent Wauquiez s’en va en guerre contre la nature
  3. Les voyages en camping-car sont-ils écolos ?
  4. Des aigles contre des drones
  5. Expositions des enfants aux substances toxiques


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Pompes à chaleur et crédit d’impôt : on y voit plus clair

Le crédit d’impôt (1) est un outil fiscal qui permet d’inciter les particuliers à s’équiper de matériels spécifiques pour leur habitation principale. Depuis 2005, ce dispositif a été progressivement verdi au profit des équipements les plus performants sur le plan énergétique ou concernant les énergies renouvelables.

Photo ci-contre – Installation de chauffage géothermique par plancher chauffant.

Dans ce cadre, un grand nombre de personnes a profité d’un crédit d’impôt de 50 % pour s’équiper de pompes à chaleur air/air. Or, il faut croire que le succès de ces modèles coûte trop cher aux finances de l’Etat. En effet, certaines personnes qui s’en étaient équipées en 2006 se sont vues exclure les diffuseurs d’air de leur crédit d’impôt, avec à la clé un redressement pour certains, alors que ces matériels étaient éligibles à l’époque (la législation les a exclus à compter de juillet 2007). Néanmoins, aujourd’hui, l’administration fait enfin marche arrière sous la pression des contribuables concernés et assistés par des associations de défense des consommateurs, comme la CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie) très active sur ce dossier.

Si des milliers de foyers devraient enfin se voir reconnaître leurs droits en la matière, à l’avenir le problème ne se reposera plus. La loi de finance 2009 sonne le glas du crédit d’impôt dont les pompes à chaleur air/air bénéficiaient… Dorénavant, seuls les types air/eau ou eau/eau continueront de bénéficier d’un crédit d’impôt revu à la baisse (40 %). Bien que plus onéreux, ces modèles sont toutefois plus performants.


Alex Belvoit

1- Les dépenses correspondantes, effectuées entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2009, ouvrent droit à un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 50 % du montant engagé. N’importe qui peut en bénéficier, imposable ou non, puisque si le crédit d’impôt est supérieur au montant à percevoir par l’Etat c’est le fisc qui fait un chèque.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
jlg47
2 octobre 2008 - 0 h 00 min

Tant que les pompes à chaleur utiliseront des gaz, il faudrait les considérer comme des machines dangereuses pour l’environnement. presque tous les gaz utilisé sont organo-chlorés et donc dangereux pour l’ozone stratosphérique, ou explosifs (propane), ou hautement toxique (ammoniaque).
Comme pour les climatisations des voitures, qu’il faut recharger régulièrement, il ne semble pas qu’il existe d’installation intrinsèquement étanche, et le recyclage est compliqué et couteux.
Les fabricants de ces poisons ont réussi a faire disparaitre (parfois en les rachetant) les constructeurs de machines à effet pelletier qui de contiennent aucun fluide et qui sont les seul vrai pompe à chaleur écologiques. il n’en reste que quelques usages marginaux.

Reste aussi à valider les pompes à chaleur dite géothermique. Ou est la géothermie pour des capteurs de surface (moins de 10 m de profondeur!)? l’argument est purement commercial et est une vrai tromperie pour les 3/4 du territoire français qui n’a pas de nappe de surface (voir l’escroquerie des année 70 à ce sujet).

Voir aussi le bilan globale de l’usage de l’électricité. Si nous n’avions pas une production électro-nucléaire (et je n’oublie pas le réchauffement des cour d’eau) couvrant plus des 3/4 des consommations, le cycle thermique-électrique-PAC reste une catastrophe pour le chauffage.


baralu
2 octobre 2008 - 0 h 00 min

Je réagi a la réaction précédente, car il faut être prudent et ne pas dire n’importe quoi à tout prix, car va entrainer une perte de crédibilité.
– Oui il est ridicule de favoriser ce mode de chauffage, qui est souvent inversable pour faire du froid et qui entrainera un bilan final d’energie en hausse.
– oui, Il est necessaire que le gouvernement et l’adme changent de politique et obligent à l’installation d’une ENORME isolation et que celle ci ne soit pas comptabilisé dans la surface habitable avec un credit d’impot à 80%.
– Sous le terme Géothermie, actuellement, on y trouve de tout, mais le systeme , quel qui soit doit etre obligatoirement pac sol/sol ou eau/eau, basse température.
– J’ai honte pour jlg47,soit par ignorance, soit par interet, sa connaissance des systemes de pac par géothermie est unilatéralement basique orientée, et trompe le débat par des inexactitudes sectaires, il devrait revoir ses connaissances et contacter un vrai fabricant de pac sol/sol = ex http://www.avenir-energie.com/ ou d’autres serieux!
– NON, la géothermie en profondeur (200m) n’est pas une solution unique, le puisage dans les nappes non plus. Seul la geothermie sol/sol par capteur plan dans un jardin à 0.80/1 m respecte toutes les obligations et a un rendement suffisant , je me chauffe depuis 20 ans, par ce système, ma maison de 200 m² consomme moins qu’un studio en chauffage électrique.
Actuellement 80% des nouvelles grosses maisons avec jardin utilisent ou s’équipent avec ce mode de chauffage économique,respectueux,et confortable.

Bon allez,sans rancune!



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
48

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS