Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » L’Ile-de-France dépollue ses incinérateurs
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
DSC_1210

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Tiny Houses : un micro-habitat écologique
  2. La guerre des ruches fait rage rue de Varenne
  3. Les voitures autonomes tiendront-elles la cote ?
  4. La Banque en ligne : avenir de notre système ...
  5. Isoler par l’extérieur ou l’intérieur ?


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
ite-iti
La question d’isoler par l’extérieur ne se posait pas il y a 10 ans, ce procédé était encore assez peu connu, et les entreprises qui le mettaient en œuvre ne se contentaient pas de faire que cette prestation.Maintenant, l’isolation thermique extérieure a son acronyme, l’ITE, et ses spécialistes qui ne font que ces travaux toute l’année. S’ils sont si nombreux désormais, et si sectorisés, c’est que [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






L’Ile-de-France dépollue ses incinérateurs

Les oxydes d’azote (monoxyde d’azote et dioxyde d’azote) proviennent principalement des transports, des installations de chauffage, des aéroports et des usines d’incinération. La région Ile-de-France, qui compte 19 incinérateurs pour traiter ses 4 millions de tonnes annuelles de déchets ménagers, présente des concentrations d’oxydes d’azote largement supérieur aux objectifs de qualité de l’air fixés, avec pour conséquences des problèmes de santé publique tels qu’asthme, maladies de l’appareil circulatoire, etc.

Pour ces raisons, en novembre 2004, l’Ile-de-France a adopté un ambitieux plan de réduction des émissions d’oxydes d’azote issus de ses incinérateurs d’ordures ménagères, lesquels concourent à 4,3 % de la pollution ciblée. L’objectif affiché est de parvenir, d’ici 2007, à 80 mg/m3, soit des émissions divisées quasiment par 5 pour certaines installations, en équipant chaque incinérateur de systèmes catalytiques de dépollution.

Pour le moment 5 incinérateurs sont concernés par l’installation des équipements de dépollution : Saint-Ouen l’Aumône, Argenteuil (depuis fin 2004) et depuis hier, avec l’adoption des crédits nécessaires à leur équipement, Rungis, Massy et Carrières-sur-Seine.

Lorsque le parc d’incinérateurs sera entièrement équipé, l’air de la région parisienne fera ‘l’économie’ de rejets dans l’atmosphère d’une quantité d’oxydes d’azote équivalente à la pollution du périphérique de Paris.

Pascal Farcy

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 23 septembre 2005 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS