Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Les plantes en pot dépolluent-elles vraiment l’air intérieur ?
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   180 289 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. L’UFC Que Choisir le prouve : la voiture ...
  2. En Nouvelle-Zélande, les chats interdits
  3. L’ardoise comme toiture
  4. Comment contrôler l’isolation thermique ...
  5. Obsolescence programmée : Cdiscount se fait ...


Focus Sur
camping
Où camper en prenant soin de l’environnement ?

Le dossier du mois
Capture d’écran 2018-01-19 à 12.04.09
Que se passerait-il si, au cours d’une nuit, le monde entier devenait végétarien? Un monde où le steak tartare, le coq au vin et le boeuf bourguignon n’existeraient plus. L’ère des légumes ne ferait que commencer. L’infographie nous plonge dans ce tout nouveau monde, explorant les relations entre les carnivores, la planète terre et notre santé. Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Les plantes en pot dépolluent-elles vraiment l’air intérieur ?

Nous passons 85% de notre temps à l’intérieur de locaux. Ce faisant, au regard de la présence et dangerosité d’un grand nombre de Composés Organiques Volatiles (COV) à l’intérieur des bâtiments, la pollution atmosphérique de ces espaces tend à devenir un enjeu sanitaire réel.

Reconnu par la NASA dans les années 80 et, plus récemment, par notre ADEME national, les capacités dépolluantes des plantes en pot ont été démontrées à maintes reprises en milieu expérimental mais, jusqu’à présent, jamais en conditions réelles. Dans ce contexte, les premières conclusions de Phyt’Office, la première étude menée en situation réelle dans des bureaux, ne laisseront pas indifférents les tenants de la dépollution végétale d’intérieur. En effet, selon celle-ci, l’introduction de plantes dans des bureaux n’entraine aucun effet dépolluant significatif.

Menée à Toulouse, entre 2010 et 2011, par une agence Inddigo, Phyt’Office a conduit à l’équipement de la moitié des bureaux avec un ensemble de plantes sélectionnées pour leur efficacité supposée sur la qualité de l’air intérieur. Durant l’année de test, les concentrations de plusieurs polluants ont été relevées et comparées aux bureaux non équipés.

Si cette conclusion n’est évidemment valable que dans les conditions de l’étude, notons que le nombre de plantes utilisées (à la limite haute de ce que pouvaient accepter les occupants) et les espèces choisies (parmi les plus efficaces d’après les tests menés par la NASA) laissent à penser que les plantes en pot, sans système complémentaire, ne constituent pas une solution adaptée aux problèmes de qualité de l’air intérieur.

Rémy Olivier

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 21 novembre 2012 à 12:00

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL





à lire aussi
     
Flux RSS