Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

cliquez ici pour telecharger votre Stop Pub numérique

Fermer
Univers Nature - Actualité, environnement, habitat et santé » ACTUALITE » Habitat » Le point sur le bâtiment à énergie positive
Vous avez aimé cet article ? Aidez nous en
partageant sur
X
L'éco-photo de la semaine
© 2015 Normand Primeau Fine Art Photography. All rights reserved.

  Recevez chaque semaine l'ACTUALITE
  d'Univers Nature par email

   150 280 abonnés
   des Actualités depuis 1999
   un STOP PUB numérique offert
   5 journalistes


La vidéo de la semaine


Chiffre Clé
· Le chiffre du moment : 42 millions de tonnes … ·
C’est le « chiffre » du moment, ou plus précisément, selon le dernier [...] Lire la suite ...

> Voir tous les chiffres clés

Articles les plus lus
  1. Réduire l’impact environnemental des chats en ...
  2. Améliorer l’isolation de son logement par la ...
  3. La voiture électrique : pas totalement ...
  4. La filière éolienne de plus en plus puissante ...
  5. LES BÉNÉFICES ÉCOLOGIQUE DU CANNABIS


Focus Sur
post-tweeter-440x220
Devenir BIOTONOME avec BIOCOOP.

Le dossier du mois
pollution-air-chine-morts
La pollution atmosphérique n’est pas un problème récent, cependant ses conséquences réelles et les conditions qui la rendent plus dangereuse sont au centre des recherches scientifiques. En effet, aujourd’hui la pollution de l’air tue plus de personnes que le SIDA, la malaria, le cancer du sein ou encore la tuberculose. Désormais, les ennemis de la santé publique sont principalement les particules fines. Si nous évaluons [...] Lire la suite ...

Archives depuis 1999






Le point sur le bâtiment à énergie positive

batiment a energie positive

Poussant les objectifs de réduction de consommations énergétiques encore plus loin que la maison passive, la maison à énergie positive ou « Bepos » correspond aux exigences de la future RT 2020. Ainsi, le bâtiment à énergie positive sera obligatoire pour tous les logements neufs à partir de cette date. Le principe ? Le bâtiment doit produire plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Un concept sans définition précise

Dans le cadre du Grenelle de l’environnement, des objectifs ambitieux ont été proposés pour le secteur du bâtiment, le plus énergivore en France avec plus de 40 % de l’énergie finale nationale consommée.  Selon la Loi Grenelle 1/Article 4 : «Toutes les constructions neuves faisant l’objet d’une demande de permis de construire déposée à compter de la fin 2020 présentent, sauf exception, une consommation d’énergie primaire inférieure à la quantité d’énergie renouvelable produite dans ces constructions et notamment le bois-énergie».

Pour mieux comprendre la maison à énergie positive qui ne dispose pas à l’heure actuelle de définition officielle, la définition du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment ) donne un bon aperçu des moyens mis en œuvre pour obtenir un bâtiment Bepos«L’enveloppe, véritable troisième peau, va ainsi compléter progressivement sa fonction initiale de protection contre l’extérieur avec une nouvelle fonction de production d’énergie, via une utilisation raisonnée de l’environnement local (architecture bioclimatique, éclairage naturel, optimisation des apports solaires, amélioration de l’isolation…) et l’intégration d’innovations techniques récentes ou à venir comme les panneaux solaires, les panneaux photovoltaïques, le micro-éolien, les guides de lumière, les matériaux à changement de phase et autres membranes piézoélectriques en façade… »

A nouvelle réglementation, nouveau label.  Afin de s’adapter à ces nouveaux objectifs thermiques, le nouveau label « Effinergie + » propose ainsi de diminuer de 20% les consommations d’énergie maximales par rapport à celles de la RT 2012 (de 50 à 40 kWhep/m2/an pour les logements).

Le temps des premières réalisations

Les maisons à énergie positive, déjà bien présentes dans le Nord de l’Europe et en Suisse, se développent progressivement en France. Selon une enquête de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (l’Ademe) près d’une centaine de réalisations ont été répertoriées sur le territoire avec 65% des bâtiments en  tertiaire, 29% en maisons individuelles et 6% en logements collectifs.

Toujours selon l’Ademe, « le retour d’expérience montre que la consommation de ces bâtiments est d’environ 50 kWh/m2/an, niveau équivalent à celui des bâtiments BBC, mais ces performances peuvent encore progresser et l’objectif 2020 est possible, notamment par la généralisation des Leds et d’un éclairage asservi à la détection de présence et des besoins. » (Source : Le Moniteur)

Elément à prendre en compte, ses projets ne peuvent sortir de terre sans un surcoût. En moyenne, le coût supplémentaire est de 20% même si à terme, l’investissement peut être rentabilisé.

 

jardin maison positive

jardin maison positive

Légende photo : Les maisons Be-Green ont été construites en 2009 afin de présenter les dernières technologies durables pour offrir aux maisons de ville une empreinte écologique minimale : le label BBC et la maison à énergie positive.

>> Réagissez sur cet article avec votre compte Facebook

commentaires sur cet article - Univers Nature

Article écrit par Pascal (voir la biographie)
le 04 juillet 2012 à 01:02

3131 articles publiés sur Univers-Nature, depuis 1999
PARTAGER / ENVOYER PAR E-MAIL


Commentaires
Adrien 360
17 mai 2016 - 13 h 33 min

Bravo, de l’info juste. Un peu d’info sur la captation en vidéo à 360°

http://adon-immo.com/technologies



Partager sur
S'inscrire à la newsletter
Commenter cet article    
169

Votre nom : Votre adresse mail :
Votre message :  
 




à lire aussi
     
Flux RSS